Solarium L’île-d’Orléans

Les composants d’une véranda ou d’un solarium 4 saisons

Pour que la véranda ou le solarium sur mesure de la maison soit le plus efficace possible en hiver, les composants d’une véranda devront être les suivants :

Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent à piéger les rayonnements solaires.
Les ouvertures entre la maison et la véranda : placées comme nous l’avons vu, à chaque étage, elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d’hiver se montre. La véranda va avoir des variations de températures plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l’on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l’intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, il sera inutile d’allumer le chauffage le soir.

veranda sur mesure bois

Construction et rénovation d’une véranda ou d’un solarium sur mesure dans les règles de l’art à L’île-d’Orléans  !

Véranda et Solarium sur mesure

Votre projet est unique ! Et pour que votre Véranda ou solarium s’intègre harmonieusement à votre maison , il vous faut du  Sur mesure !   de la conception …à la réalisation .

Une collection de vérandas riche et diversifiée, selon votre style et votre budget, conçue SUR MESURE direct usine après validation technique par notre bureau d’étude dédié .

Un confort lumineux grâce aux évolutions techniques :

Structure aluminium à Isolation renforcée avec profilés à rupture thermique mono ou bi-coloration avec un trés large éventeil de couleurs. Une option qui permet à une véranda d’être d’une couleur d’aluminium différente à l’intérieur et à l’extérieur, grâce à un procédé d’assemblage qui associe à un élément de jonction isolant . La continuité de la rupture à pont thermique est donc assurée comme dans le cas des vérandas non bicolores, pour faire de votre véranda une véritable pièce à vivre !

Le double vitrage isolant « 4 saisons » pour un confort toute l’année évitant les surchauffe , le double vitrage à isolation thermique renforcée pour éviter les déperdition , ou le vitrage sécurité avec une face protection des biens pour éviter les intrusions, avec options décors sablés, petits bois cintrés incorporés ou vitraux, autant d’options décoratives pour personnaliser votre projet .

Une nouvelle génération de toitures montées sur chevrons et rives  , conçue et réalisée pour vous permettre d’obtenir un confort optimal, intégrant des  puits de lumières ou puits de jour partiellement ou entièrement vitrés;  des panneaux opaques isolants thermique et avec membrane acoustique jusqu’à 88m d’épaisseur ; ou des plaques en polycarbonate alvéolaire transparent de 32 à 55mm traitées anti-chaleur.  Possibilité d’associer des volets et stores de toitures motorisés pour votre plus grand confort !

La véranda et le solarium sur mesure, c’est un nouvel espace à vivre, et l’assurance de jouir en toute saison avec un confort égal du soleil et du jardin!

Une véranda bien étudiée devient une pièce à vivre en toute saison.
L’aluminium extrêmement résistant permet toutes les formes et couleurs. Vous choisirez le style de cette nouvelle pièce réalisée sur-mesure. La véranda est une affaire de vie. Laissez-vous conseiller sur la meilleure façon de réaliser votre rêve.

solarium de paris prix

Le prix d’une véranda ou solarium fait sur mesure et son style

Manque de luminosité ou risque d'éblouissement, condensation sur les vitrages, odeur de renfermé, four en été et frigo à la mi-saison. Autant de plaies qui touchent votre véranda et votre solarium sur mesure. Comment éviter celles-ci ? Nous avons posé la question à certaines personnes. Tour à tour, ils passent en revue ces différentes erreures commises par la construction d'une véranda ou d'un solarium sur mesure par les propriétaires de maisons, mais surtout, ils se demandent comment les éviter. Alors voilà quelques réponses.

1. Réfléchissez à votre projet

Comme tout projet de construction/rénovation, la véranda de vos rêves commence par un bon projet.

Faites établir un projet. De cette manière, vous comme le constructeur de véranda savez de quoi vous parlez. Et ce dernier peut percevoir directement vos attentes. En plus, choisissez un style de véranda qui correspond avec le style de la maison, de sorte que les deux forment un beau tout. Et basez l'aménagement de votre jardin sur le plan de votre véranda. Et non vice versa.

Implantation, orientation et choix du revêtement de toiture sont des critères déterminants. Autre point d'attention essentiel : le placement correct des accès au jardin ou à l'allée de jardin.

2. Etablissez les bonnes bases

Une véranda s'appuie le plus souvent sur une autre construction. Veillez à ce que cette base soit bien solide, des fondations jusqu'aux murs.

Étonnamment, certains constructeurs de vérandas prêtent peu d'attention aux fondations. Elles sont pourtant d'une importance capitale et doivent pour cette raison être exécutées correctement.

La dalle de sol doit être isolée et être pourvue d'une barrière contre l'humidité. De cette manière vous éviterez la formation de condensation. Construire une véranda sans précaution préalable sur une assise dure peut entraîner des problèmes d'humidité.

3. Choisissez le bon vitrage

Choisir le polycarbonate comme revêtement de toiture est un bon choix parce qu'il est léger et bon marché, mais son pouvoir isolant n'est pas exceptionnel. Un double vitrage offre une meilleure acoustique. Il suffit de penser au bruit de contact provoqué par la pluie ou la grêle. D'un point de vue thermique, nous vous conseillons une valeur U de maximum 1,1 ou 1,0. Mais rien de vous empêche de choisir une valeur inférieure.

Une coupe transversale du 'warm edge'. Le cadre en aluminium est rempli en son centre d'un matériau mieux isolant.

La valeur isolante dépend naturellement de l'ensemble complet de mesures d'isolation de votre véranda et de votre maison existante. Le choix éventuel d'un triple vitrage a en tous cas un impact. Il pèse plus lourd, ce qui a des conséquences directes sur la taille des éléments de construction.

Ne vous focalisez pas exclusivement sur la valeur isolante du vitrage. Il faut aussi faire attention à celle du cadre. Nous travaillons avec un warm-edge (littéralement: bord chaud, ndlr). Le cadre en aluminium est ici remplacé par un matériau moins conducteur, si bien que le bord isole mieux.

Tenez compte d'aspects tels que la pénétration de lumière et la protection solaire.

Tenez compte aussi des facteurs pénétration de lumière et protection solaire. Si la véranda est destinée à être une pièce de vie, choisissez pour la toiture un type de vitrage avec une pénétration de lumière inférieure à 70 % pour prévenir l'éblouissement.

Pour éviter la surchauffe, surtout si la véranda est exposée au sud oui à l'ouest, il est important de choisir un vitrage avec le bon indice solaire. Maximum 35 % pour le vitrage de la toiture et maximum 40 % pour le vitrage vertical. Pour votre propre sécurité : au besoin, le vitrage doit répondre aux normes de construction. Ainsi, vous êtes sûr que le risque de bris de vitre est réduit au minimum.

4. Choisissez les bons profilés

Une rupture thermique forme une barrière isolante contre le froid. De cette manière, le profilé ne transfère pas le froid extérieur à l'intérieur.

Pour les vérandas, vous devez utiliser des profilés stables comme l'acier, l'aluminium ou le bois. Généralement, le PVC ne convient pas à cette application.

Les profilés supportent le plus souvent la construction de toiture. Pour garantir la solidité de l'ensemble, de larges profilés sont donc la meilleure solution. Parfois, il est nécessaire de prévoir des renforts supplémentaires dans le mur ou la toiture pour répartir le poids sur les fondations.

Une bonne isolation et une bonne barrière contre l'humidité sont essentielles pour éviter les problèmes d'humidité.

Le facteur isolation intervient naturellement aussi. On souligne aussi l'importance des profilés à rupture thermique. Sinon, les profilés forment des ponts thermiques. La chaleur s'échappent et de la condensation se forme.

5. Isolez et évitez l'humidité

L'isolation n'est efficace que si l'ensemble est correct.

Nous avons déjà évoqué l'isolation avec le vitrage et les profilés, mais il ne faut pas perdre de vue l'ensemble!

A l'heure actuelle, la quantité correcte d'isolation est bien évidemment un must. Mais n'exagérez pas. Il se peut que l'habitation existante ne soit pas si bien isolée ? Fixez le niveau isolant en fonction de l'utilisation de la véranda et du degré d'isolation de votre maison ou du degré d'isolation futur que vous voulez qu'elle ait. Une véranda passive adossée à une ancienne maison non isolée n'a pas de sens.

L'isolation n'est efficace que si elle s'inscrit dans une démarche cohérente : pas seulement le vitrage, mais aussi les murs, le sol, l'habitation et les nœuds constructifs !

Il est insensé de porter un gros pull et un manteau si vos pieds sont sur la glace. Une bonne exécution et le respect des détails de raccordement à l'habitation et des noeuds constructifs sont très importants pour éviter des problèmes d'humidité futurs. L'expérience et le savoir-faire de l'entrepreneur jouent ici un rôle important.

Et isoler signifie naturellement aussi ventiler. De cette manière seulement, vous obtiendrez un climat intérieur optimal.

Une véranda est souvent adossée à des constructions existantes. Une barrière contre l'humidité et une isolation contre l'habitation sont donc très importantes. Dans de nombreux cas, le mur extérieur se poursuit de l'intérieur vers l'extérieur.

Conséquence : risque de condensation et de moisissure. La solution consiste à isoler correctement jusqu'aux fondations. Les façades arrière existantes sont souvent exécutées de manière incorrecte si bien que l'humidité provenant du sous-sol pénètre. Confiez ce raccord à des hommes de métier expérimentés.

6. Prévoyez une ventilation

Enfin, un facteur qui est souvent lié à la problématique de l'humidité : la ventilation. 
Même remède que pour les autres pièces de vie : dans une véranda aussi, la ventilation est importante pour garantir une bonne qualité de l'air.

Parce qu'elle est entièrement constituée de verre, la véranda se comporte souvent différemment d'une habitation traditionnelle. Et elle est souvent moins bien chauffée. La combinaison nouveau-existant a souvent un impact sur le degré d'humidité dans l'habitation. S'il augmente, il est indispensable de prévoir une bonne ventilation associée au chauffage, pour prévenir la condensation.

Conclusion ?

Belle profusion de bons conseils. Vous êtes un peu perdu ? Un bref résumé.

  1. Comme pour des travaux de construction ou de rénovation : pensez bien à votre projet. Où doit être placée la véranda ou votre solarium sur mesure ? Quelle est sa taille ? Quelle fonction va-t-elle remplir ? Discutez de vos envies avec le constructeur de véranda ou du solarium sur mesure et/ou l'architecte et discuter des possibilités offertes.
  2. Prévoyez de bonnes bases. Faut-il placer des fondations ? Quel est l'état des murs sur lesquels vont reposer la véranda ?
  3. Plusieurs points d'attention pour le vitrage. Ne veillez pas uniquement à l'isolation thermique mais aussi à l'isolation acoustique. Tenez compte de la protection solaire et du facteur de pénétration de lumière car le soleil ne peut pas être éblouissant.
  4. Quel que soit le matériau choisi, les profilés doivent évidemment être solides. Il est insensé d'investir dans un vitrage super isolant si vos profilés constituent des ponts thermiques.
  5. Même conseil pour la véranda dans son ensemble. Veillez à ce que l'ensemble isolant soit cohérent.
  6. Une bonne ventilation garantit un climat intérieur optimal ... et évite les problèmes d'humidité !

Véranda et Solarium 3 saisons ou 4 saisons sur mesure

à L’île-d’Orléans

Solarium sur Mesure et rénovation Québec

Solarium sur Mesure Boischatel

Les composants d’une véranda ou d’un solarium 4 saisons

Pour que la véranda ou le solarium sur mesure de la maison soit le plus efficace possible en hiver, les composants d’une véranda devront être les suivants :

Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent à piéger les rayonnements solaires.
Les ouvertures entre la maison et la véranda : placées comme nous l’avons vu, à chaque étage, elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d’hiver se montre. La véranda va avoir des variations de températures plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l’on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l’intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, il sera inutile d’allumer le chauffage le soir.

solarium de paris prix

Construction et rénovation d’une véranda ou d’un solarium sur mesure dans les règles de l’art à Boischatel  !

Manque de luminosité ou risque d'éblouissement, condensation sur les vitrages, odeur de renfermé, four en été et frigo à la mi-saison. Autant de plaies qui touchent votre véranda et votre solarium sur mesure. Comment éviter celles-ci ? Nous avons posé la question à certaines personnes. Tour à tour, ils passent en revue ces différentes erreures commises par la construction d'une véranda ou d'un solarium sur mesure par les propriétaires de maisons, mais surtout, ils se demandent comment les éviter. Alors voilà quelques réponses.

1. Réfléchissez à votre projet

Comme tout projet de construction/rénovation, la véranda de vos rêves commence par un bon projet.

Faites établir un projet. De cette manière, vous comme le constructeur de véranda savez de quoi vous parlez. Et ce dernier peut percevoir directement vos attentes. En plus, choisissez un style de véranda qui correspond avec le style de la maison, de sorte que les deux forment un beau tout. Et basez l'aménagement de votre jardin sur le plan de votre véranda. Et non vice versa.

Implantation, orientation et choix du revêtement de toiture sont des critères déterminants. Autre point d'attention essentiel : le placement correct des accès au jardin ou à l'allée de jardin.

2. Etablissez les bonnes bases

Une véranda s'appuie le plus souvent sur une autre construction. Veillez à ce que cette base soit bien solide, des fondations jusqu'aux murs.

Étonnamment, certains constructeurs de vérandas prêtent peu d'attention aux fondations. Elles sont pourtant d'une importance capitale et doivent pour cette raison être exécutées correctement.

La dalle de sol doit être isolée et être pourvue d'une barrière contre l'humidité. De cette manière vous éviterez la formation de condensation. Construire une véranda sans précaution préalable sur une assise dure peut entraîner des problèmes d'humidité.

3. Choisissez le bon vitrage

Choisir le polycarbonate comme revêtement de toiture est un bon choix parce qu'il est léger et bon marché, mais son pouvoir isolant n'est pas exceptionnel. Un double vitrage offre une meilleure acoustique. Il suffit de penser au bruit de contact provoqué par la pluie ou la grêle. D'un point de vue thermique, nous vous conseillons une valeur U de maximum 1,1 ou 1,0. Mais rien de vous empêche de choisir une valeur inférieure.

Une coupe transversale du 'warm edge'. Le cadre en aluminium est rempli en son centre d'un matériau mieux isolant.

La valeur isolante dépend naturellement de l'ensemble complet de mesures d'isolation de votre véranda et de votre maison existante. Le choix éventuel d'un triple vitrage a en tous cas un impact. Il pèse plus lourd, ce qui a des conséquences directes sur la taille des éléments de construction.

Ne vous focalisez pas exclusivement sur la valeur isolante du vitrage. Il faut aussi faire attention à celle du cadre. Nous travaillons avec un warm-edge (littéralement: bord chaud, ndlr). Le cadre en aluminium est ici remplacé par un matériau moins conducteur, si bien que le bord isole mieux.

Tenez compte d'aspects tels que la pénétration de lumière et la protection solaire.

Tenez compte aussi des facteurs pénétration de lumière et protection solaire. Si la véranda est destinée à être une pièce de vie, choisissez pour la toiture un type de vitrage avec une pénétration de lumière inférieure à 70 % pour prévenir l'éblouissement.

Pour éviter la surchauffe, surtout si la véranda est exposée au sud oui à l'ouest, il est important de choisir un vitrage avec le bon indice solaire. Maximum 35 % pour le vitrage de la toiture et maximum 40 % pour le vitrage vertical. Pour votre propre sécurité : au besoin, le vitrage doit répondre aux normes de construction. Ainsi, vous êtes sûr que le risque de bris de vitre est réduit au minimum.

4. Choisissez les bons profilés

Une rupture thermique forme une barrière isolante contre le froid. De cette manière, le profilé ne transfère pas le froid extérieur à l'intérieur.

Pour les vérandas, vous devez utiliser des profilés stables comme l'acier, l'aluminium ou le bois. Généralement, le PVC ne convient pas à cette application.

Les profilés supportent le plus souvent la construction de toiture. Pour garantir la solidité de l'ensemble, de larges profilés sont donc la meilleure solution. Parfois, il est nécessaire de prévoir des renforts supplémentaires dans le mur ou la toiture pour répartir le poids sur les fondations.

Une bonne isolation et une bonne barrière contre l'humidité sont essentielles pour éviter les problèmes d'humidité.

Le facteur isolation intervient naturellement aussi. On souligne aussi l'importance des profilés à rupture thermique. Sinon, les profilés forment des ponts thermiques. La chaleur s'échappent et de la condensation se forme.

5. Isolez et évitez l'humidité

L'isolation n'est efficace que si l'ensemble est correct.

Nous avons déjà évoqué l'isolation avec le vitrage et les profilés, mais il ne faut pas perdre de vue l'ensemble!

A l'heure actuelle, la quantité correcte d'isolation est bien évidemment un must. Mais n'exagérez pas. Il se peut que l'habitation existante ne soit pas si bien isolée ? Fixez le niveau isolant en fonction de l'utilisation de la véranda et du degré d'isolation de votre maison ou du degré d'isolation futur que vous voulez qu'elle ait. Une véranda passive adossée à une ancienne maison non isolée n'a pas de sens.

L'isolation n'est efficace que si elle s'inscrit dans une démarche cohérente : pas seulement le vitrage, mais aussi les murs, le sol, l'habitation et les nœuds constructifs !

Il est insensé de porter un gros pull et un manteau si vos pieds sont sur la glace. Une bonne exécution et le respect des détails de raccordement à l'habitation et des noeuds constructifs sont très importants pour éviter des problèmes d'humidité futurs. L'expérience et le savoir-faire de l'entrepreneur jouent ici un rôle important.

Et isoler signifie naturellement aussi ventiler. De cette manière seulement, vous obtiendrez un climat intérieur optimal.

Une véranda est souvent adossée à des constructions existantes. Une barrière contre l'humidité et une isolation contre l'habitation sont donc très importantes. Dans de nombreux cas, le mur extérieur se poursuit de l'intérieur vers l'extérieur.

Conséquence : risque de condensation et de moisissure. La solution consiste à isoler correctement jusqu'aux fondations. Les façades arrière existantes sont souvent exécutées de manière incorrecte si bien que l'humidité provenant du sous-sol pénètre. Confiez ce raccord à des hommes de métier expérimentés.

6. Prévoyez une ventilation

Enfin, un facteur qui est souvent lié à la problématique de l'humidité : la ventilation. 
Même remède que pour les autres pièces de vie : dans une véranda aussi, la ventilation est importante pour garantir une bonne qualité de l'air.

Parce qu'elle est entièrement constituée de verre, la véranda se comporte souvent différemment d'une habitation traditionnelle. Et elle est souvent moins bien chauffée. La combinaison nouveau-existant a souvent un impact sur le degré d'humidité dans l'habitation. S'il augmente, il est indispensable de prévoir une bonne ventilation associée au chauffage, pour prévenir la condensation.

Conclusion ?

Belle profusion de bons conseils. Vous êtes un peu perdu ? Un bref résumé.

  1. Comme pour des travaux de construction ou de rénovation : pensez bien à votre projet. Où doit être placée la véranda ou votre solarium sur mesure ? Quelle est sa taille ? Quelle fonction va-t-elle remplir ? Discutez de vos envies avec le constructeur de véranda ou du solarium sur mesure et/ou l'architecte et discuter des possibilités offertes.
  2. Prévoyez de bonnes bases. Faut-il placer des fondations ? Quel est l'état des murs sur lesquels vont reposer la véranda ?
  3. Plusieurs points d'attention pour le vitrage. Ne veillez pas uniquement à l'isolation thermique mais aussi à l'isolation acoustique. Tenez compte de la protection solaire et du facteur de pénétration de lumière car le soleil ne peut pas être éblouissant.
  4. Quel que soit le matériau choisi, les profilés doivent évidemment être solides. Il est insensé d'investir dans un vitrage super isolant si vos profilés constituent des ponts thermiques.
  5. Même conseil pour la véranda dans son ensemble. Veillez à ce que l'ensemble isolant soit cohérent.
  6. Une bonne ventilation garantit un climat intérieur optimal ... et évite les problèmes d'humidité !
solarium paris

Les différents types de vérandas ou solarium sur mesure

Les différents types de vérandas ou solarium sur mesure

Totiture plate ou inclinée? Opaque ou en verre? Autant de problématiques sur lesquelles nous vous accompagnons forts de notre savoir-faire depuis plus de 30 ans dans le domaine de la fabrication et l'installation de vérandas et de solarium.

Panneau en polystyrène extrudé de 55 à 168 mm , toiture de 300 ou 350 mm, toiture en verre de 32 mm en standard, de multiples possiblités vous sont offertes pour des performances thermiques et acoustiques optimales.

Plusieurs types de panneaux de toiture pour véranda et solarium vous sont proposés:

  • La toiture en verre pour véranda et solarium : Transparente, elle vous offre une pièce ouverte sur le ciel.
  • Le polycarbonate : non transparent mais laissant passer la lumière tout en évitant l'effet de serre.
  • Le panneau de toiture sandwich : complètement opaque. Pour les épaisseurs les plus importantes, les coefficients d'isolation thermique et phonique deviennent très intéressants. 

Les différents types de toiture de vérandas et de solariums : épine, tubulaire, plate.... 

Dans la toiture à épine, les chevrons, dits « à épine » ne sont pas apparents à l'intérieur de la véranda ou du solarium sur mesure qui reste lisse, mais appariassent comme des nervures en relief sur la façade externe du toit. 

Dans la toiture tubulaire, les chevrons sont apparents sur la face intérieure de la toiture (comme des poutrelles ). Cette technique, permet de plus grandes portées et d’encastrer des spots d'éclairage dans les chevrons, les câbles électriques courant dans la charpente

La toiture plate dite classique présente une ossature en aluminium, permettant plus de liberté architecturale, à toiture pleine ou puits de lumière, tendant plus vers l'extension traditionnelle.

RÉNOVATION VÉRANDA ET SOLARIUM

Depuis quelques années, des progrès considérables ont été réalisés et de nouveaux matériaux ont fait leur apparition sur le marché, avec des qualités et des performances d'isolation thermique exceptionnelles.

Profilés à rupture de pont thermique, double vitrage à isolation renforcée, panneaux isolants en toiture, volets et protections solaires, autant d'innovations qui rendent la rénovation de votre véranda et solarium indispensable afin de profiter de votre pièce à vivre tout au long de l'année.

Fabricants et installateurs de vérandas sur mesure depuis plus de 30 ans, nous rénovons tous types de vérandas et vous conseillons afin de vous apporter une plus grande étanchéité et isolation thermique.

Les galets (ou roulettes) qui équipent les baies vitrées de votre véranda sont soumis à de fortes contraintes, leur remplacement est incontournable après plusieurs années d'utilisation.  

D'abord pensée avec un chéneau standard, votre véranda ou votre solarium sur mesure pourrait évoluer afin de recevoir un chéneau spécifique pour y intégrer discrètement un volet roulant ou brise soleil orientable.

Quelque soit la conception de votre véranda ou de votre solarium sur mesure, ou son année de fabrication, un expert artisan ou le professionnel en construction de véranda ou de solarium sur mesure trouverons la solution pour la rénovation de votre véranda ou solarium pour vous.

Luminosité d'une véranda ou d'un solarium sur mesure

à Boischatel

Solarium sur Mesure et rénovation Québec

Solarium 3 Saisons Portneuf

Les composants d’une véranda ou d’un solarium 4 saisons

Pour que la véranda ou le solarium sur mesure de la maison soit le plus efficace possible en hiver, les composants d’une véranda devront être les suivants :

Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent à piéger les rayonnements solaires.
Les ouvertures entre la maison et la véranda : placées comme nous l’avons vu, à chaque étage, elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d’hiver se montre. La véranda va avoir des variations de températures plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l’on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l’intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, il sera inutile d’allumer le chauffage le soir.

solarium paris

Construction et rénovation d’une véranda ou d’un solarium sur mesure dans les règles de l’art à Portneuf  !

Les différents types de vérandas ou solarium sur mesure

Totiture plate ou inclinée? Opaque ou en verre? Autant de problématiques sur lesquelles nous vous accompagnons forts de notre savoir-faire depuis plus de 30 ans dans le domaine de la fabrication et l'installation de vérandas et de solarium.

Panneau en polystyrène extrudé de 55 à 168 mm , toiture de 300 ou 350 mm, toiture en verre de 32 mm en standard, de multiples possiblités vous sont offertes pour des performances thermiques et acoustiques optimales.

Plusieurs types de panneaux de toiture pour véranda et solarium vous sont proposés:

  • La toiture en verre pour véranda et solarium : Transparente, elle vous offre une pièce ouverte sur le ciel.
  • Le polycarbonate : non transparent mais laissant passer la lumière tout en évitant l'effet de serre.
  • Le panneau de toiture sandwich : complètement opaque. Pour les épaisseurs les plus importantes, les coefficients d'isolation thermique et phonique deviennent très intéressants. 

Les différents types de toiture de vérandas et de solariums : épine, tubulaire, plate.... 

Dans la toiture à épine, les chevrons, dits « à épine » ne sont pas apparents à l'intérieur de la véranda ou du solarium sur mesure qui reste lisse, mais appariassent comme des nervures en relief sur la façade externe du toit. 

Dans la toiture tubulaire, les chevrons sont apparents sur la face intérieure de la toiture (comme des poutrelles ). Cette technique, permet de plus grandes portées et d’encastrer des spots d'éclairage dans les chevrons, les câbles électriques courant dans la charpente

La toiture plate dite classique présente une ossature en aluminium, permettant plus de liberté architecturale, à toiture pleine ou puits de lumière, tendant plus vers l'extension traditionnelle.

RÉNOVATION VÉRANDA ET SOLARIUM

Depuis quelques années, des progrès considérables ont été réalisés et de nouveaux matériaux ont fait leur apparition sur le marché, avec des qualités et des performances d'isolation thermique exceptionnelles.

Profilés à rupture de pont thermique, double vitrage à isolation renforcée, panneaux isolants en toiture, volets et protections solaires, autant d'innovations qui rendent la rénovation de votre véranda et solarium indispensable afin de profiter de votre pièce à vivre tout au long de l'année.

Fabricants et installateurs de vérandas sur mesure depuis plus de 30 ans, nous rénovons tous types de vérandas et vous conseillons afin de vous apporter une plus grande étanchéité et isolation thermique.

Les galets (ou roulettes) qui équipent les baies vitrées de votre véranda sont soumis à de fortes contraintes, leur remplacement est incontournable après plusieurs années d'utilisation.  

D'abord pensée avec un chéneau standard, votre véranda ou votre solarium sur mesure pourrait évoluer afin de recevoir un chéneau spécifique pour y intégrer discrètement un volet roulant ou brise soleil orientable.

Quelque soit la conception de votre véranda ou de votre solarium sur mesure, ou son année de fabrication, un expert artisan ou le professionnel en construction de véranda ou de solarium sur mesure trouverons la solution pour la rénovation de votre véranda ou solarium pour vous.

solarium paris

La fabrication et la pose de vérandas et solarium sur mesure sont l'affaire de professionnels

Devis et Prix d'une Véranda ou d'un Solarium 3 ou 4 Saisons

Exemple : Solarium de Paris etc. 

PRIX D’UNE VÉRANDA BIOCLIMATIQUE

La véranda bioclimatique se distingue par sa capacité à autogénérer de l’énergie. Cela permet au propriétaire d’économiser sur le chauffage et gagner en confort. Une véranda bioclimatique de 20m2 coûte plus de 40 000$. L’installation requiert au moins 20m2 de surface pour un confort optimal.

PRIX D’UNE VÉRANDA POLYCARBONATE

Le polycarbonate peut remplacer à la fois le vitrage et la toiture. Il se démarque du vitrage classique par ses propriétés isolantes et son bas prix. Il est tout de même plus bruyant et moins rayonnant que le verre. Le polycarbonate coûte à partir de 15$ le m2. Une toiture véranda polycarbonate alvéolaire coûte 62,30$ le m2.

PRIX D’UNE VÉRANDA TOIT OUVRANT

Le prix d’une véranda toit ouvrant se calcule à partir du prix de la véranda sans le système d’ouverture, auquel on ajoute les travaux de maçonnerie et d’électricité. Un toit ouvrant peut être 30 % plus cher qu’un toit classique.

PRIX D’UNE VÉRANDA POUR PISCINE

Tout comme une véranda classique, le coût d’une véranda pour piscine est très variable. Comptez près de 3500$ pour un abri piscine PVC de 24m2 et 50 000$ pour une véranda piscine maçonnée.

INSTALLATION VÉRANDA : PRIX DE POSE

Les frais d’installation sont généralement inclus dans le devis établi par le vérandaliste. Faire appel à un poseur n’est requis que lorsque vous achetez vous-même votre structure. Le taux horaire d’un artisan poseur peut varier entre 25 et 50$.

Faire appel à un poseur est intéressant uniquement dans certains cas :

  • Achat d’une véranda en kit. Les vérandas en kit sont généralement en alu et en PVC. Leurs structures sont préfabriquées, et sont vendus dans une gamme de styles limitée. Elles sont néanmoins faciles à poser, allégeant ainsi les frais d’installation. Le prix d’une véranda en kit varie entre 2000 et 15 000$. Une véranda en kit sur mesure est plus coûteuse qu’un modèle standard.
  • Achat d’une véranda d’occasion. Faites tout de même attention à ne pas acheter une véranda d’occasion proche du prix d’une véranda neuve. Il faut d’ailleurs une certaine expérience pour attester la fiabilité d’une véranda d’occasion et éviter les arnaques. Une véranda Brico Dépôt ou un modèle de Vie et Véranda sera plus fiable que des vérandas de marques inconnues.
  • Installer une véranda démontable est également une alternative pour ceux qui déménagent fréquemment.

Évitez d’installer vous-même votre véranda pas chère dans le but d’économiser sur les frais de pose. Une véranda à monter soi-même possède une ossature fragile, et peut coûter plus que prévu.

BUDGET VÉRANDA : LES ASTUCES POUR UNE MEILLEURE GESTION

DÉFINIR L’UTILITÉ DE SA VÉRANDA

Le prix d’une véranda cuisine ne peut être le même que celui d’un simple espace de détente. Pour créer une cuisine véranda, il faut inclure la plomberie dans les travaux. Les coûts peuvent augmenter de 30 %. Pareil pour un salon véranda ou une véranda style atelier. N’oubliez donc pas d’inclure le coût d’agencement et d’ameublement dans votre budget.

DÉFINIR ET RESPECTER SES BESOINS EN TERMES DE CONSTRUCTION VÉRANDA

Pour rester dans les prix, il faut limiter les imprévus. Une mauvaise isolation, par exemple, peut entraîner l’achat d’accessoires supplémentaires comme des rideaux pour véranda ou des stores de véranda.  Au pire, vous aurez à vous engager dans de lourds travaux d’isolation.

FAIRE UNE SIMULATION EN ÉTABLISSANT UN DEVIS

Nombreux facteurs déterminent le prix d’une véranda. Les coûts moyens ne suffisent pas comme référence. Pour une estimation plus réaliste, remplissez le formulaire de devis véranda de MonEquerre.fr.

CHERCHER UN EXPERT EN CONSTRUCTION VÉRANDA

Travailler avec un vérandaliste professionnel vous permet d’éviter les mauvaises surprises et les arnaques.

Conseils : pour ne pas avoir à payer une véranda design de 60 000$, donnez du style à la pièce en jouant sur l’agencement intérieur. Vous économiserez ainsi sur le coût des travaux tout en profitant d’une véranda confort.

Puisque les coûts peuvent fluctuer rapidement, il est bon de demander directement le devis de votre construction véranda à un expert.

Les murs entre maison et véranda ou solarium sur mesure

à Portneuf

Solarium sur Mesure et rénovation Québec

Solarium 4 Saisons L’Ange-Gardien

Les composants d’une véranda ou d’un solarium 4 saisons

Pour que la véranda ou le solarium sur mesure de la maison soit le plus efficace possible en hiver, les composants d’une véranda devront être les suivants :

Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent à piéger les rayonnements solaires.
Les ouvertures entre la maison et la véranda : placées comme nous l’avons vu, à chaque étage, elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d’hiver se montre. La véranda va avoir des variations de températures plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l’on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l’intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, il sera inutile d’allumer le chauffage le soir.

solarium prix

Construction et rénovation d’une véranda ou d’un solarium sur mesure dans les règles de l’art à L’Ange-Gardien  !

Manque de luminosité ou risque d'éblouissement, condensation sur les vitrages, odeur de renfermé, four en été et frigo à la mi-saison. Autant de plaies qui touchent votre véranda et votre solarium sur mesure. Comment éviter celles-ci ? Nous avons posé la question à certaines personnes. Tour à tour, ils passent en revue ces différentes erreures commises par la construction d'une véranda ou d'un solarium sur mesure par les propriétaires de maisons, mais surtout, ils se demandent comment les éviter. Alors voilà quelques réponses.

1. Réfléchissez à votre projet

Comme tout projet de construction/rénovation, la véranda de vos rêves commence par un bon projet.

Faites établir un projet. De cette manière, vous comme le constructeur de véranda savez de quoi vous parlez. Et ce dernier peut percevoir directement vos attentes. En plus, choisissez un style de véranda qui correspond avec le style de la maison, de sorte que les deux forment un beau tout. Et basez l'aménagement de votre jardin sur le plan de votre véranda. Et non vice versa.

Implantation, orientation et choix du revêtement de toiture sont des critères déterminants. Autre point d'attention essentiel : le placement correct des accès au jardin ou à l'allée de jardin.

2. Etablissez les bonnes bases

Une véranda s'appuie le plus souvent sur une autre construction. Veillez à ce que cette base soit bien solide, des fondations jusqu'aux murs.

Étonnamment, certains constructeurs de vérandas prêtent peu d'attention aux fondations. Elles sont pourtant d'une importance capitale et doivent pour cette raison être exécutées correctement.

La dalle de sol doit être isolée et être pourvue d'une barrière contre l'humidité. De cette manière vous éviterez la formation de condensation. Construire une véranda sans précaution préalable sur une assise dure peut entraîner des problèmes d'humidité.

3. Choisissez le bon vitrage

Choisir le polycarbonate comme revêtement de toiture est un bon choix parce qu'il est léger et bon marché, mais son pouvoir isolant n'est pas exceptionnel. Un double vitrage offre une meilleure acoustique. Il suffit de penser au bruit de contact provoqué par la pluie ou la grêle. D'un point de vue thermique, nous vous conseillons une valeur U de maximum 1,1 ou 1,0. Mais rien de vous empêche de choisir une valeur inférieure.

Une coupe transversale du 'warm edge'. Le cadre en aluminium est rempli en son centre d'un matériau mieux isolant.

La valeur isolante dépend naturellement de l'ensemble complet de mesures d'isolation de votre véranda et de votre maison existante. Le choix éventuel d'un triple vitrage a en tous cas un impact. Il pèse plus lourd, ce qui a des conséquences directes sur la taille des éléments de construction.

Ne vous focalisez pas exclusivement sur la valeur isolante du vitrage. Il faut aussi faire attention à celle du cadre. Nous travaillons avec un warm-edge (littéralement: bord chaud, ndlr). Le cadre en aluminium est ici remplacé par un matériau moins conducteur, si bien que le bord isole mieux.

Tenez compte d'aspects tels que la pénétration de lumière et la protection solaire.

Tenez compte aussi des facteurs pénétration de lumière et protection solaire. Si la véranda est destinée à être une pièce de vie, choisissez pour la toiture un type de vitrage avec une pénétration de lumière inférieure à 70 % pour prévenir l'éblouissement.

Pour éviter la surchauffe, surtout si la véranda est exposée au sud oui à l'ouest, il est important de choisir un vitrage avec le bon indice solaire. Maximum 35 % pour le vitrage de la toiture et maximum 40 % pour le vitrage vertical. Pour votre propre sécurité : au besoin, le vitrage doit répondre aux normes de construction. Ainsi, vous êtes sûr que le risque de bris de vitre est réduit au minimum.

4. Choisissez les bons profilés

Une rupture thermique forme une barrière isolante contre le froid. De cette manière, le profilé ne transfère pas le froid extérieur à l'intérieur.

Pour les vérandas, vous devez utiliser des profilés stables comme l'acier, l'aluminium ou le bois. Généralement, le PVC ne convient pas à cette application.

Les profilés supportent le plus souvent la construction de toiture. Pour garantir la solidité de l'ensemble, de larges profilés sont donc la meilleure solution. Parfois, il est nécessaire de prévoir des renforts supplémentaires dans le mur ou la toiture pour répartir le poids sur les fondations.

Une bonne isolation et une bonne barrière contre l'humidité sont essentielles pour éviter les problèmes d'humidité.

Le facteur isolation intervient naturellement aussi. On souligne aussi l'importance des profilés à rupture thermique. Sinon, les profilés forment des ponts thermiques. La chaleur s'échappent et de la condensation se forme.

5. Isolez et évitez l'humidité

L'isolation n'est efficace que si l'ensemble est correct.

Nous avons déjà évoqué l'isolation avec le vitrage et les profilés, mais il ne faut pas perdre de vue l'ensemble!

A l'heure actuelle, la quantité correcte d'isolation est bien évidemment un must. Mais n'exagérez pas. Il se peut que l'habitation existante ne soit pas si bien isolée ? Fixez le niveau isolant en fonction de l'utilisation de la véranda et du degré d'isolation de votre maison ou du degré d'isolation futur que vous voulez qu'elle ait. Une véranda passive adossée à une ancienne maison non isolée n'a pas de sens.

L'isolation n'est efficace que si elle s'inscrit dans une démarche cohérente : pas seulement le vitrage, mais aussi les murs, le sol, l'habitation et les nœuds constructifs !

Il est insensé de porter un gros pull et un manteau si vos pieds sont sur la glace. Une bonne exécution et le respect des détails de raccordement à l'habitation et des noeuds constructifs sont très importants pour éviter des problèmes d'humidité futurs. L'expérience et le savoir-faire de l'entrepreneur jouent ici un rôle important.

Et isoler signifie naturellement aussi ventiler. De cette manière seulement, vous obtiendrez un climat intérieur optimal.

Une véranda est souvent adossée à des constructions existantes. Une barrière contre l'humidité et une isolation contre l'habitation sont donc très importantes. Dans de nombreux cas, le mur extérieur se poursuit de l'intérieur vers l'extérieur.

Conséquence : risque de condensation et de moisissure. La solution consiste à isoler correctement jusqu'aux fondations. Les façades arrière existantes sont souvent exécutées de manière incorrecte si bien que l'humidité provenant du sous-sol pénètre. Confiez ce raccord à des hommes de métier expérimentés.

6. Prévoyez une ventilation

Enfin, un facteur qui est souvent lié à la problématique de l'humidité : la ventilation. 
Même remède que pour les autres pièces de vie : dans une véranda aussi, la ventilation est importante pour garantir une bonne qualité de l'air.

Parce qu'elle est entièrement constituée de verre, la véranda se comporte souvent différemment d'une habitation traditionnelle. Et elle est souvent moins bien chauffée. La combinaison nouveau-existant a souvent un impact sur le degré d'humidité dans l'habitation. S'il augmente, il est indispensable de prévoir une bonne ventilation associée au chauffage, pour prévenir la condensation.

Conclusion ?

Belle profusion de bons conseils. Vous êtes un peu perdu ? Un bref résumé.

  1. Comme pour des travaux de construction ou de rénovation : pensez bien à votre projet. Où doit être placée la véranda ou votre solarium sur mesure ? Quelle est sa taille ? Quelle fonction va-t-elle remplir ? Discutez de vos envies avec le constructeur de véranda ou du solarium sur mesure et/ou l'architecte et discuter des possibilités offertes.
  2. Prévoyez de bonnes bases. Faut-il placer des fondations ? Quel est l'état des murs sur lesquels vont reposer la véranda ?
  3. Plusieurs points d'attention pour le vitrage. Ne veillez pas uniquement à l'isolation thermique mais aussi à l'isolation acoustique. Tenez compte de la protection solaire et du facteur de pénétration de lumière car le soleil ne peut pas être éblouissant.
  4. Quel que soit le matériau choisi, les profilés doivent évidemment être solides. Il est insensé d'investir dans un vitrage super isolant si vos profilés constituent des ponts thermiques.
  5. Même conseil pour la véranda dans son ensemble. Veillez à ce que l'ensemble isolant soit cohérent.
  6. Une bonne ventilation garantit un climat intérieur optimal ... et évite les problèmes d'humidité !
solarium paris

Les murs entre maison et véranda ou solarium sur mesure

Manque de luminosité ou risque d'éblouissement, condensation sur les vitrages, odeur de renfermé, four en été et frigo à la mi-saison. Autant de plaies qui touchent votre véranda et votre solarium sur mesure. Comment éviter celles-ci ? Nous avons posé la question à certaines personnes. Tour à tour, ils passent en revue ces différentes erreures commises par la construction d'une véranda ou d'un solarium sur mesure par les propriétaires de maisons, mais surtout, ils se demandent comment les éviter. Alors voilà quelques réponses.

1. Réfléchissez à votre projet

Comme tout projet de construction/rénovation, la véranda de vos rêves commence par un bon projet.

Faites établir un projet. De cette manière, vous comme le constructeur de véranda savez de quoi vous parlez. Et ce dernier peut percevoir directement vos attentes. En plus, choisissez un style de véranda qui correspond avec le style de la maison, de sorte que les deux forment un beau tout. Et basez l'aménagement de votre jardin sur le plan de votre véranda. Et non vice versa.

Implantation, orientation et choix du revêtement de toiture sont des critères déterminants. Autre point d'attention essentiel : le placement correct des accès au jardin ou à l'allée de jardin.

2. Etablissez les bonnes bases

Une véranda s'appuie le plus souvent sur une autre construction. Veillez à ce que cette base soit bien solide, des fondations jusqu'aux murs.

Étonnamment, certains constructeurs de vérandas prêtent peu d'attention aux fondations. Elles sont pourtant d'une importance capitale et doivent pour cette raison être exécutées correctement.

La dalle de sol doit être isolée et être pourvue d'une barrière contre l'humidité. De cette manière vous éviterez la formation de condensation. Construire une véranda sans précaution préalable sur une assise dure peut entraîner des problèmes d'humidité.

3. Choisissez le bon vitrage

Choisir le polycarbonate comme revêtement de toiture est un bon choix parce qu'il est léger et bon marché, mais son pouvoir isolant n'est pas exceptionnel. Un double vitrage offre une meilleure acoustique. Il suffit de penser au bruit de contact provoqué par la pluie ou la grêle. D'un point de vue thermique, nous vous conseillons une valeur U de maximum 1,1 ou 1,0. Mais rien de vous empêche de choisir une valeur inférieure.

Une coupe transversale du 'warm edge'. Le cadre en aluminium est rempli en son centre d'un matériau mieux isolant.

La valeur isolante dépend naturellement de l'ensemble complet de mesures d'isolation de votre véranda et de votre maison existante. Le choix éventuel d'un triple vitrage a en tous cas un impact. Il pèse plus lourd, ce qui a des conséquences directes sur la taille des éléments de construction.

Ne vous focalisez pas exclusivement sur la valeur isolante du vitrage. Il faut aussi faire attention à celle du cadre. Nous travaillons avec un warm-edge (littéralement: bord chaud, ndlr). Le cadre en aluminium est ici remplacé par un matériau moins conducteur, si bien que le bord isole mieux.

Tenez compte d'aspects tels que la pénétration de lumière et la protection solaire.

Tenez compte aussi des facteurs pénétration de lumière et protection solaire. Si la véranda est destinée à être une pièce de vie, choisissez pour la toiture un type de vitrage avec une pénétration de lumière inférieure à 70 % pour prévenir l'éblouissement.

Pour éviter la surchauffe, surtout si la véranda est exposée au sud oui à l'ouest, il est important de choisir un vitrage avec le bon indice solaire. Maximum 35 % pour le vitrage de la toiture et maximum 40 % pour le vitrage vertical. Pour votre propre sécurité : au besoin, le vitrage doit répondre aux normes de construction. Ainsi, vous êtes sûr que le risque de bris de vitre est réduit au minimum.

4. Choisissez les bons profilés

Une rupture thermique forme une barrière isolante contre le froid. De cette manière, le profilé ne transfère pas le froid extérieur à l'intérieur.

Pour les vérandas, vous devez utiliser des profilés stables comme l'acier, l'aluminium ou le bois. Généralement, le PVC ne convient pas à cette application.

Les profilés supportent le plus souvent la construction de toiture. Pour garantir la solidité de l'ensemble, de larges profilés sont donc la meilleure solution. Parfois, il est nécessaire de prévoir des renforts supplémentaires dans le mur ou la toiture pour répartir le poids sur les fondations.

Une bonne isolation et une bonne barrière contre l'humidité sont essentielles pour éviter les problèmes d'humidité.

Le facteur isolation intervient naturellement aussi. On souligne aussi l'importance des profilés à rupture thermique. Sinon, les profilés forment des ponts thermiques. La chaleur s'échappent et de la condensation se forme.

5. Isolez et évitez l'humidité

L'isolation n'est efficace que si l'ensemble est correct.

Nous avons déjà évoqué l'isolation avec le vitrage et les profilés, mais il ne faut pas perdre de vue l'ensemble!

A l'heure actuelle, la quantité correcte d'isolation est bien évidemment un must. Mais n'exagérez pas. Il se peut que l'habitation existante ne soit pas si bien isolée ? Fixez le niveau isolant en fonction de l'utilisation de la véranda et du degré d'isolation de votre maison ou du degré d'isolation futur que vous voulez qu'elle ait. Une véranda passive adossée à une ancienne maison non isolée n'a pas de sens.

L'isolation n'est efficace que si elle s'inscrit dans une démarche cohérente : pas seulement le vitrage, mais aussi les murs, le sol, l'habitation et les nœuds constructifs !

Il est insensé de porter un gros pull et un manteau si vos pieds sont sur la glace. Une bonne exécution et le respect des détails de raccordement à l'habitation et des noeuds constructifs sont très importants pour éviter des problèmes d'humidité futurs. L'expérience et le savoir-faire de l'entrepreneur jouent ici un rôle important.

Et isoler signifie naturellement aussi ventiler. De cette manière seulement, vous obtiendrez un climat intérieur optimal.

Une véranda est souvent adossée à des constructions existantes. Une barrière contre l'humidité et une isolation contre l'habitation sont donc très importantes. Dans de nombreux cas, le mur extérieur se poursuit de l'intérieur vers l'extérieur.

Conséquence : risque de condensation et de moisissure. La solution consiste à isoler correctement jusqu'aux fondations. Les façades arrière existantes sont souvent exécutées de manière incorrecte si bien que l'humidité provenant du sous-sol pénètre. Confiez ce raccord à des hommes de métier expérimentés.

6. Prévoyez une ventilation

Enfin, un facteur qui est souvent lié à la problématique de l'humidité : la ventilation. 
Même remède que pour les autres pièces de vie : dans une véranda aussi, la ventilation est importante pour garantir une bonne qualité de l'air.

Parce qu'elle est entièrement constituée de verre, la véranda se comporte souvent différemment d'une habitation traditionnelle. Et elle est souvent moins bien chauffée. La combinaison nouveau-existant a souvent un impact sur le degré d'humidité dans l'habitation. S'il augmente, il est indispensable de prévoir une bonne ventilation associée au chauffage, pour prévenir la condensation.

Conclusion ?

Belle profusion de bons conseils. Vous êtes un peu perdu ? Un bref résumé.

  1. Comme pour des travaux de construction ou de rénovation : pensez bien à votre projet. Où doit être placée la véranda ou votre solarium sur mesure ? Quelle est sa taille ? Quelle fonction va-t-elle remplir ? Discutez de vos envies avec le constructeur de véranda ou du solarium sur mesure et/ou l'architecte et discuter des possibilités offertes.
  2. Prévoyez de bonnes bases. Faut-il placer des fondations ? Quel est l'état des murs sur lesquels vont reposer la véranda ?
  3. Plusieurs points d'attention pour le vitrage. Ne veillez pas uniquement à l'isolation thermique mais aussi à l'isolation acoustique. Tenez compte de la protection solaire et du facteur de pénétration de lumière car le soleil ne peut pas être éblouissant.
  4. Quel que soit le matériau choisi, les profilés doivent évidemment être solides. Il est insensé d'investir dans un vitrage super isolant si vos profilés constituent des ponts thermiques.
  5. Même conseil pour la véranda dans son ensemble. Veillez à ce que l'ensemble isolant soit cohérent.
  6. Une bonne ventilation garantit un climat intérieur optimal ... et évite les problèmes d'humidité !

Véranda et Solarium 3 saisons ou 4 saisons sur mesure

à L’Ange-Gardien

Solarium sur Mesure et rénovation Québec

Solarium 4 Saisons La Côte-de-Beaupré

Les composants d’une véranda ou d’un solarium 4 saisons

Pour que la véranda ou le solarium sur mesure de la maison soit le plus efficace possible en hiver, les composants d’une véranda devront être les suivants :

Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent à piéger les rayonnements solaires.
Les ouvertures entre la maison et la véranda : placées comme nous l’avons vu, à chaque étage, elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d’hiver se montre. La véranda va avoir des variations de températures plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l’on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l’intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, il sera inutile d’allumer le chauffage le soir.

veranda sur mesure bois

Construction et rénovation d’une véranda ou d’un solarium sur mesure dans les règles de l’art à La Côte-de-Beaupré  !

Véranda et Solarium sur mesure

Votre projet est unique ! Et pour que votre Véranda ou solarium s’intègre harmonieusement à votre maison , il vous faut du  Sur mesure !   de la conception …à la réalisation .

Une collection de vérandas riche et diversifiée, selon votre style et votre budget, conçue SUR MESURE direct usine après validation technique par notre bureau d’étude dédié .

Un confort lumineux grâce aux évolutions techniques :

Structure aluminium à Isolation renforcée avec profilés à rupture thermique mono ou bi-coloration avec un trés large éventeil de couleurs. Une option qui permet à une véranda d’être d’une couleur d’aluminium différente à l’intérieur et à l’extérieur, grâce à un procédé d’assemblage qui associe à un élément de jonction isolant . La continuité de la rupture à pont thermique est donc assurée comme dans le cas des vérandas non bicolores, pour faire de votre véranda une véritable pièce à vivre !

Le double vitrage isolant « 4 saisons » pour un confort toute l’année évitant les surchauffe , le double vitrage à isolation thermique renforcée pour éviter les déperdition , ou le vitrage sécurité avec une face protection des biens pour éviter les intrusions, avec options décors sablés, petits bois cintrés incorporés ou vitraux, autant d’options décoratives pour personnaliser votre projet .

Une nouvelle génération de toitures montées sur chevrons et rives  , conçue et réalisée pour vous permettre d’obtenir un confort optimal, intégrant des  puits de lumières ou puits de jour partiellement ou entièrement vitrés;  des panneaux opaques isolants thermique et avec membrane acoustique jusqu’à 88m d’épaisseur ; ou des plaques en polycarbonate alvéolaire transparent de 32 à 55mm traitées anti-chaleur.  Possibilité d’associer des volets et stores de toitures motorisés pour votre plus grand confort !

La véranda et le solarium sur mesure, c’est un nouvel espace à vivre, et l’assurance de jouir en toute saison avec un confort égal du soleil et du jardin!

Une véranda bien étudiée devient une pièce à vivre en toute saison.
L’aluminium extrêmement résistant permet toutes les formes et couleurs. Vous choisirez le style de cette nouvelle pièce réalisée sur-mesure. La véranda est une affaire de vie. Laissez-vous conseiller sur la meilleure façon de réaliser votre rêve.

solarium aluminium

Les différents types de vérandas ou solarium sur mesure

Prix et dévis. Nouvelle véranda ou nouveau solarium 3 saisons ou 4 saisons sur mesure, une extension de votre maison, l’isolation thermique de la véranda doit être au cœur du projet de construction de véranda. Sinon, il existe un risque de transformation de la pièce en glacière l’hiver et en véritable four l’été avec l’effet de serre. En été, l’objectif est la réduction du réchauffement solaire naturel et le contrôle de la luminosité éblouissante alors qu’à l’inverse en hiver, les rayons solaires deviennent une source d’énergie appréciable pour limiter les dépenses énergétiques.

Pour parvenir à ces objectifs de régulation de la température et d’isolation performante, les conseils d’un fabricant de véranda professionnel deviennent indispensables pour assurer la construction d’une véranda au climat agréable toute l’année.
 

1) L’orientation de la véranda ou du solarium sur mesure

Avant de réfléchir au choix des matériaux de la véranda ou du solarium sur mesure et de ses besoins d’isolation, il est important d’étudier l’orientation de la véranda ou du solarium qui conditionnera le dispositif d’isolation à mettre en place. En plus du climat local et de l’ensoleillement, il faut tenter d’adapter l’orientation en fonction de la disposition de la maison ou du jardin : accès à la véranda depuis le logement (porte, fenêtre), présence d’ombre naturelle …

Côté orientation, le Sud offre un ensoleillement toute la journée, à éviter dans la plupart des cas pour limiter l’effet de serre, sauf si des mesures de protection solaire sont utilisées. A l’inverse, une orientation Nord évite le réchauffement naturel des rayons du soleil pourtant économique et agréable en hiver. A l’Ouest, la véranda bénéficiera des rayons du soleil l’après-midi appréciables en hiver tandis qu’une orientation vers l’Est offre une solution équilibrée avec une véranda au soleil le matin et protégée des températures élevées l’après-midi.

2) Les indicateurs de performance énergétique d’une véranda ou du solarium

Une fois décidée l’orientation de la véranda, il existe des indicateurs de performance énergétique pour mesurer l’efficacité des solutions de matériaux :

  • Mesure de l’apport d’énergie solaire : déterminer l’apport de chaleur naturel provenant des rayons solaires par les vitrages et la toiture. Cet indicateur est évalué par le facteur solaire (FS). Plus il est élevé, plus la véranda est sujette au réchauffement (le facteur solaire recommandé étant entre 25 et 30%. )
  • Mesure des performances d’isolation thermique des matériaux de la véranda : le coefficient de Transmission thermique (U). Le niveau optimal d’optimisation étant 1, plus ce coefficient est proche de 1, plus l’isolation entre l’intérieur et l’extérieur est performante avec des déperditions de chaleur limitées en hiver.

3) Le choix de matériaux performants

Véranda Alu Top Structure

Pour la structure de la véranda ou du solarium sur mesure, l’aluminium a tendance à devenir le matériau de référence. Les profilés aluminium à rupture de pont thermique offrent un excellent coefficient d’isolation en évitant la transmission du froid ou de la chaleur. Mais il ne faut pas oublier que la surface de la véranda est en grande partie composée de baies vitrées et de la toiture dont les choix sont déterminants :

– Le choix des vitrages
Solution économique, le vitrage simple laisse passer 80% de l’énergie solaire et se révèle peu isolant avec 25% de déperdition de chaleur (source : blog Top Structures). Plus équilibré et adapté, le double-vitrage offre de meilleures performances d’isolation avec l’insertion d‘un espace hermétique entre les deux vitres, l’espace pouvant contenir de l’air ou du gaz (argon) pour davantage de performance. Plus isolant, le double-vitrage « renforcé » comporte des films isolants en polyester qui renforcent ses qualités isolantes sans perdre en luminosité. Enfin, plus coûteux, le triple vitrage reste une solution performante avec une faible conductivité pour des régions très ensoleillées ou avec un climat froid. L’inconvénient est le poids de cette triple épaisseur qui nécessite une structure de véranda plus robuste, donc plus chère. Solution innovante : des verres à contrôle solaire disposent d’un film qui accentue la réflexion des rayons solaires, ce qui peut être très utile pour les vitrages en toiture notamment.

– Le choix de la toiture
Esthétique et ouvert sur l’extérieur, le verre reste la référence pour les vitrages comme la toiture, avec un facteur solaire important de transmission de la luminosité et des qualités d’isolation que nous venons d’aborder. Des alternatives plus économiques existent pour la toiture comme les matériaux de synthèse dont le polycarbonate est le plus commun. Léger et résistant, ce matériau offre une isolation thermique performante mais se révèle moins efficace pour limiter le réchauffement solaire malgré une luminosité réduite. Autre alternative économique : les panneaux sandwichs peuvent compléter ou remplacer totalement le vitrage en toiture pour un blocage efficace du facteur solaire. L’inconvénient est la perte de luminosité par la toiture mais l’isolation thermique offerte par le panneau sandwich est similaire à celle du double-vitrage renforcé.
 

4) L’équilibre thermique passe par une bonne ventilation

Stores pour véranda

Comme toute pièce de la maison, le renouvellement de l’air est au cœur de la gestion climatique de la véranda pour en contrôler l’humidité et l’équilibre des températures. La mise en place de dispositifs de ventilation est essentielle pour que l’isolation s’accompagne d’une gestion climatique équilibrée. Le principe du processus de ventilation est de faire rentrer l’air frais par le bas des vitrages et d’évacuer l’air chaud en partie haute à l’aide des équipements statiques ou motorisés : aérateurs, extracteurs, ouverture du toit…

5) La pose de stores pour véranda adaptés

En toile, PVC, tissu, aluminium ou bois, les stores intérieurs ou extérieurs peuvent participer à l’isolation et la gestion climatique de la véranda. Le choix d’une couleur clair favorise la réflexion solaire en ne conservant pas la chaleur des rayons solaires tout en favorisant la luminosité dans la pièce. Le choix de stores extérieurs est à privilégier pour contrôler le facteur solaire avant que les rayons n’atteignent les vitrages, même si les stores intérieurs peuvent avoir un apport esthétique plus décoratif.

Finallement, nous vous suggérons de faire quelques téléphone pour demander un devis et avoir quelques prix et les différentes suggestions des experts artisans pour vous épauler dans votre projet. Vous aller aussi entretenir une relation avec ces artisans et pouvoir choisir celui qui vous convient le mieux pour votre véranda ou solarium sur mesure, qu'il ou qu'elle soit 3 saisons, 4 saisons. Les solariums de Paris ont aussi une bonne cote.
 

La véranda et le solarium sur mesure est un élément architectural très riche.

à La Côte-de-Beaupré

Solarium sur Mesure et rénovation Québec

Solarium de Paris Fossambault-sur-le-Lac

Les composants d’une véranda ou d’un solarium 4 saisons

Pour que la véranda ou le solarium sur mesure de la maison soit le plus efficace possible en hiver, les composants d’une véranda devront être les suivants :

Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent à piéger les rayonnements solaires.
Les ouvertures entre la maison et la véranda : placées comme nous l’avons vu, à chaque étage, elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d’hiver se montre. La véranda va avoir des variations de températures plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l’on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l’intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, il sera inutile d’allumer le chauffage le soir.

veranda sur mesure bois

Construction et rénovation d’une véranda ou d’un solarium sur mesure dans les règles de l’art à Fossambault-sur-le-Lac  !

Les composants d'une véranda ou d'un solarium 4 saisons

Pour que la véranda ou le solarium sur mesure de la maison soit le plus efficace possible en hiver, les composants d'une véranda devront être les suivants : 

Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent à piéger les rayonnements solaires.
Les ouvertures entre la maison et la véranda : placées comme nous l'avons vu, à chaque étage, elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d'hiver se montre. La véranda va avoir des variations de températures plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l'on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l'intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, il sera inutile d'allumer le chauffage le soir.
Les ouvertures entre la véranda et l'extérieur : placées en partie haute (type vasistas ou fenêtres de toit) et basse de la véranda (type baies coulissantes ou portes ouvrant à la française), elles vont permettre un "tirage" qui va rafraîchir efficacement la véranda pendant les nuits d'été et ainsi "d'accumuler de la fraîcheur" pour la maison. Il est recommandé que 25% de la surface vitrée de la véranda puisse s'ouvrir.
Principe de fonctionnement

Remarquez dans les schémas ci-dessous que le débord de toiture qui sert de couverture à la véranda respecte les règles de calcul d'un auvent.

En hiver, les rayons solaires entrent dans la véranda et pénètrent également dans la maison. La température de la véranda devient supérieure à celle de la maison. Si les fenêtres qui relient l'intérieur de la maison à la véranda sont ouvertes, l'air chaud de la véranda crée une convexion qui va circuler comme indiqué dans le schéma et donc favoriser le réchauffement de la maison.

Demandez un devis gratuit pour la pose des fenetres de votre véranda

En outre, si la maison est équipée d'une ventilation mécanique contrôlée (simple flux), l'air froid extérieur prélevé passera par la véranda et sera donc préchauffé.

Le mur situé entre la maison et la véranda (mur plein "massif", et non isolé) accumule la chaleur des rayons solaires qu'il restitue dans la maison avec quelques heures de retard. Ainsi, les soirs d'hiver, le soleil contribue encore au chauffage de la maison.

Les journées d'été, pour éviter les surchauffes, il convient de fermer les portes et fenêtres de la maison et, si nécessaire, d'ouvrir en grand les ouvertures de la véranda. Remarquez que, la véranda étant au sud, donc face au soleil au plus haut, les rayons ne prénètrent pas dans la maison, même volets ouverts.

Enfin, les nuits d'été, il s'agit d'accumuler de la fraîcheur. Une fenêtre de toit astucieusement placée au dessus de la cage d'escalier contribue également à faire un "tirage" d'air frais. Pendant la journée du lendemain, cette fraîcheur sera restituée par le mur massif situé entre la maison et la véranda, contibuant ainsi à garder une maison fraîche.

veranda sur mesure bois

Construction d’une véranda ou d'un solarium sur mesure dans les règles de l’art !

Les composants d'une véranda ou d'un solarium 4 saisons

Pour que la véranda ou le solarium sur mesure de la maison soit le plus efficace possible en hiver, les composants d'une véranda devront être les suivants : 

Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent à piéger les rayonnements solaires.
Les ouvertures entre la maison et la véranda : placées comme nous l'avons vu, à chaque étage, elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d'hiver se montre. La véranda va avoir des variations de températures plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l'on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l'intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, il sera inutile d'allumer le chauffage le soir.
Les ouvertures entre la véranda et l'extérieur : placées en partie haute (type vasistas ou fenêtres de toit) et basse de la véranda (type baies coulissantes ou portes ouvrant à la française), elles vont permettre un "tirage" qui va rafraîchir efficacement la véranda pendant les nuits d'été et ainsi "d'accumuler de la fraîcheur" pour la maison. Il est recommandé que 25% de la surface vitrée de la véranda puisse s'ouvrir.
Principe de fonctionnement

Remarquez dans les schémas ci-dessous que le débord de toiture qui sert de couverture à la véranda respecte les règles de calcul d'un auvent.

En hiver, les rayons solaires entrent dans la véranda et pénètrent également dans la maison. La température de la véranda devient supérieure à celle de la maison. Si les fenêtres qui relient l'intérieur de la maison à la véranda sont ouvertes, l'air chaud de la véranda crée une convexion qui va circuler comme indiqué dans le schéma et donc favoriser le réchauffement de la maison.

Demandez un devis gratuit pour la pose des fenetres de votre véranda

En outre, si la maison est équipée d'une ventilation mécanique contrôlée (simple flux), l'air froid extérieur prélevé passera par la véranda et sera donc préchauffé.

Le mur situé entre la maison et la véranda (mur plein "massif", et non isolé) accumule la chaleur des rayons solaires qu'il restitue dans la maison avec quelques heures de retard. Ainsi, les soirs d'hiver, le soleil contribue encore au chauffage de la maison.

Les journées d'été, pour éviter les surchauffes, il convient de fermer les portes et fenêtres de la maison et, si nécessaire, d'ouvrir en grand les ouvertures de la véranda. Remarquez que, la véranda étant au sud, donc face au soleil au plus haut, les rayons ne prénètrent pas dans la maison, même volets ouverts.

Enfin, les nuits d'été, il s'agit d'accumuler de la fraîcheur. Une fenêtre de toit astucieusement placée au dessus de la cage d'escalier contribue également à faire un "tirage" d'air frais. Pendant la journée du lendemain, cette fraîcheur sera restituée par le mur massif situé entre la maison et la véranda, contibuant ainsi à garder une maison fraîche.

Rénovation Véranda et Solarium sur Mesure

à Fossambault-sur-le-Lac

Solarium sur Mesure et rénovation Québec

Acheter Solarium La Jacques-Cartier

Les composants d’une véranda ou d’un solarium 4 saisons

Pour que la véranda ou le solarium sur mesure de la maison soit le plus efficace possible en hiver, les composants d’une véranda devront être les suivants :

Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent à piéger les rayonnements solaires.
Les ouvertures entre la maison et la véranda : placées comme nous l’avons vu, à chaque étage, elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d’hiver se montre. La véranda va avoir des variations de températures plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l’on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l’intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, il sera inutile d’allumer le chauffage le soir.

solarium de paris 4 saisons

Construction et rénovation d’une véranda ou d’un solarium sur mesure dans les règles de l’art à La Jacques-Cartier  !

Manque de luminosité ou risque d'éblouissement, condensation sur les vitrages, odeur de renfermé, four en été et frigo à la mi-saison. Autant de plaies qui touchent votre véranda et votre solarium sur mesure. Comment éviter celles-ci ? Nous avons posé la question à certaines personnes. Tour à tour, ils passent en revue ces différentes erreures commises par la construction d'une véranda ou d'un solarium sur mesure par les propriétaires de maisons, mais surtout, ils se demandent comment les éviter. Alors voilà quelques réponses.

1. Réfléchissez à votre projet

Comme tout projet de construction/rénovation, la véranda de vos rêves commence par un bon projet.

Faites établir un projet. De cette manière, vous comme le constructeur de véranda savez de quoi vous parlez. Et ce dernier peut percevoir directement vos attentes. En plus, choisissez un style de véranda qui correspond avec le style de la maison, de sorte que les deux forment un beau tout. Et basez l'aménagement de votre jardin sur le plan de votre véranda. Et non vice versa.

Implantation, orientation et choix du revêtement de toiture sont des critères déterminants. Autre point d'attention essentiel : le placement correct des accès au jardin ou à l'allée de jardin.

2. Etablissez les bonnes bases

Une véranda s'appuie le plus souvent sur une autre construction. Veillez à ce que cette base soit bien solide, des fondations jusqu'aux murs.

Étonnamment, certains constructeurs de vérandas prêtent peu d'attention aux fondations. Elles sont pourtant d'une importance capitale et doivent pour cette raison être exécutées correctement.

La dalle de sol doit être isolée et être pourvue d'une barrière contre l'humidité. De cette manière vous éviterez la formation de condensation. Construire une véranda sans précaution préalable sur une assise dure peut entraîner des problèmes d'humidité.

3. Choisissez le bon vitrage

Choisir le polycarbonate comme revêtement de toiture est un bon choix parce qu'il est léger et bon marché, mais son pouvoir isolant n'est pas exceptionnel. Un double vitrage offre une meilleure acoustique. Il suffit de penser au bruit de contact provoqué par la pluie ou la grêle. D'un point de vue thermique, nous vous conseillons une valeur U de maximum 1,1 ou 1,0. Mais rien de vous empêche de choisir une valeur inférieure.

Une coupe transversale du 'warm edge'. Le cadre en aluminium est rempli en son centre d'un matériau mieux isolant.

La valeur isolante dépend naturellement de l'ensemble complet de mesures d'isolation de votre véranda et de votre maison existante. Le choix éventuel d'un triple vitrage a en tous cas un impact. Il pèse plus lourd, ce qui a des conséquences directes sur la taille des éléments de construction.

Ne vous focalisez pas exclusivement sur la valeur isolante du vitrage. Il faut aussi faire attention à celle du cadre. Nous travaillons avec un warm-edge (littéralement: bord chaud, ndlr). Le cadre en aluminium est ici remplacé par un matériau moins conducteur, si bien que le bord isole mieux.

Tenez compte d'aspects tels que la pénétration de lumière et la protection solaire.

Tenez compte aussi des facteurs pénétration de lumière et protection solaire. Si la véranda est destinée à être une pièce de vie, choisissez pour la toiture un type de vitrage avec une pénétration de lumière inférieure à 70 % pour prévenir l'éblouissement.

Pour éviter la surchauffe, surtout si la véranda est exposée au sud oui à l'ouest, il est important de choisir un vitrage avec le bon indice solaire. Maximum 35 % pour le vitrage de la toiture et maximum 40 % pour le vitrage vertical. Pour votre propre sécurité : au besoin, le vitrage doit répondre aux normes de construction. Ainsi, vous êtes sûr que le risque de bris de vitre est réduit au minimum.

4. Choisissez les bons profilés

Une rupture thermique forme une barrière isolante contre le froid. De cette manière, le profilé ne transfère pas le froid extérieur à l'intérieur.

Pour les vérandas, vous devez utiliser des profilés stables comme l'acier, l'aluminium ou le bois. Généralement, le PVC ne convient pas à cette application.

Les profilés supportent le plus souvent la construction de toiture. Pour garantir la solidité de l'ensemble, de larges profilés sont donc la meilleure solution. Parfois, il est nécessaire de prévoir des renforts supplémentaires dans le mur ou la toiture pour répartir le poids sur les fondations.

Une bonne isolation et une bonne barrière contre l'humidité sont essentielles pour éviter les problèmes d'humidité.

Le facteur isolation intervient naturellement aussi. On souligne aussi l'importance des profilés à rupture thermique. Sinon, les profilés forment des ponts thermiques. La chaleur s'échappent et de la condensation se forme.

5. Isolez et évitez l'humidité

L'isolation n'est efficace que si l'ensemble est correct.

Nous avons déjà évoqué l'isolation avec le vitrage et les profilés, mais il ne faut pas perdre de vue l'ensemble!

A l'heure actuelle, la quantité correcte d'isolation est bien évidemment un must. Mais n'exagérez pas. Il se peut que l'habitation existante ne soit pas si bien isolée ? Fixez le niveau isolant en fonction de l'utilisation de la véranda et du degré d'isolation de votre maison ou du degré d'isolation futur que vous voulez qu'elle ait. Une véranda passive adossée à une ancienne maison non isolée n'a pas de sens.

L'isolation n'est efficace que si elle s'inscrit dans une démarche cohérente : pas seulement le vitrage, mais aussi les murs, le sol, l'habitation et les nœuds constructifs !

Il est insensé de porter un gros pull et un manteau si vos pieds sont sur la glace. Une bonne exécution et le respect des détails de raccordement à l'habitation et des noeuds constructifs sont très importants pour éviter des problèmes d'humidité futurs. L'expérience et le savoir-faire de l'entrepreneur jouent ici un rôle important.

Et isoler signifie naturellement aussi ventiler. De cette manière seulement, vous obtiendrez un climat intérieur optimal.

Une véranda est souvent adossée à des constructions existantes. Une barrière contre l'humidité et une isolation contre l'habitation sont donc très importantes. Dans de nombreux cas, le mur extérieur se poursuit de l'intérieur vers l'extérieur.

Conséquence : risque de condensation et de moisissure. La solution consiste à isoler correctement jusqu'aux fondations. Les façades arrière existantes sont souvent exécutées de manière incorrecte si bien que l'humidité provenant du sous-sol pénètre. Confiez ce raccord à des hommes de métier expérimentés.

6. Prévoyez une ventilation

Enfin, un facteur qui est souvent lié à la problématique de l'humidité : la ventilation. 
Même remède que pour les autres pièces de vie : dans une véranda aussi, la ventilation est importante pour garantir une bonne qualité de l'air.

Parce qu'elle est entièrement constituée de verre, la véranda se comporte souvent différemment d'une habitation traditionnelle. Et elle est souvent moins bien chauffée. La combinaison nouveau-existant a souvent un impact sur le degré d'humidité dans l'habitation. S'il augmente, il est indispensable de prévoir une bonne ventilation associée au chauffage, pour prévenir la condensation.

Conclusion ?

Belle profusion de bons conseils. Vous êtes un peu perdu ? Un bref résumé.

  1. Comme pour des travaux de construction ou de rénovation : pensez bien à votre projet. Où doit être placée la véranda ou votre solarium sur mesure ? Quelle est sa taille ? Quelle fonction va-t-elle remplir ? Discutez de vos envies avec le constructeur de véranda ou du solarium sur mesure et/ou l'architecte et discuter des possibilités offertes.
  2. Prévoyez de bonnes bases. Faut-il placer des fondations ? Quel est l'état des murs sur lesquels vont reposer la véranda ?
  3. Plusieurs points d'attention pour le vitrage. Ne veillez pas uniquement à l'isolation thermique mais aussi à l'isolation acoustique. Tenez compte de la protection solaire et du facteur de pénétration de lumière car le soleil ne peut pas être éblouissant.
  4. Quel que soit le matériau choisi, les profilés doivent évidemment être solides. Il est insensé d'investir dans un vitrage super isolant si vos profilés constituent des ponts thermiques.
  5. Même conseil pour la véranda dans son ensemble. Veillez à ce que l'ensemble isolant soit cohérent.
  6. Une bonne ventilation garantit un climat intérieur optimal ... et évite les problèmes d'humidité !
solarium paris

Rénovation Véranda et Solarium sur Mesure

Manque de luminosité ou risque d'éblouissement, condensation sur les vitrages, odeur de renfermé, four en été et frigo à la mi-saison. Autant de plaies qui touchent votre véranda et votre solarium sur mesure. Comment éviter celles-ci ? Nous avons posé la question à certaines personnes. Tour à tour, ils passent en revue ces différentes erreures commises par la construction d'une véranda ou d'un solarium sur mesure par les propriétaires de maisons, mais surtout, ils se demandent comment les éviter. Alors voilà quelques réponses.

1. Réfléchissez à votre projet

Comme tout projet de construction/rénovation, la véranda de vos rêves commence par un bon projet.

Faites établir un projet. De cette manière, vous comme le constructeur de véranda savez de quoi vous parlez. Et ce dernier peut percevoir directement vos attentes. En plus, choisissez un style de véranda qui correspond avec le style de la maison, de sorte que les deux forment un beau tout. Et basez l'aménagement de votre jardin sur le plan de votre véranda. Et non vice versa.

Implantation, orientation et choix du revêtement de toiture sont des critères déterminants. Autre point d'attention essentiel : le placement correct des accès au jardin ou à l'allée de jardin.

2. Etablissez les bonnes bases

Une véranda s'appuie le plus souvent sur une autre construction. Veillez à ce que cette base soit bien solide, des fondations jusqu'aux murs.

Étonnamment, certains constructeurs de vérandas prêtent peu d'attention aux fondations. Elles sont pourtant d'une importance capitale et doivent pour cette raison être exécutées correctement.

La dalle de sol doit être isolée et être pourvue d'une barrière contre l'humidité. De cette manière vous éviterez la formation de condensation. Construire une véranda sans précaution préalable sur une assise dure peut entraîner des problèmes d'humidité.

3. Choisissez le bon vitrage

Choisir le polycarbonate comme revêtement de toiture est un bon choix parce qu'il est léger et bon marché, mais son pouvoir isolant n'est pas exceptionnel. Un double vitrage offre une meilleure acoustique. Il suffit de penser au bruit de contact provoqué par la pluie ou la grêle. D'un point de vue thermique, nous vous conseillons une valeur U de maximum 1,1 ou 1,0. Mais rien de vous empêche de choisir une valeur inférieure.

Une coupe transversale du 'warm edge'. Le cadre en aluminium est rempli en son centre d'un matériau mieux isolant.

La valeur isolante dépend naturellement de l'ensemble complet de mesures d'isolation de votre véranda et de votre maison existante. Le choix éventuel d'un triple vitrage a en tous cas un impact. Il pèse plus lourd, ce qui a des conséquences directes sur la taille des éléments de construction.

Ne vous focalisez pas exclusivement sur la valeur isolante du vitrage. Il faut aussi faire attention à celle du cadre. Nous travaillons avec un warm-edge (littéralement: bord chaud, ndlr). Le cadre en aluminium est ici remplacé par un matériau moins conducteur, si bien que le bord isole mieux.

Tenez compte d'aspects tels que la pénétration de lumière et la protection solaire.

Tenez compte aussi des facteurs pénétration de lumière et protection solaire. Si la véranda est destinée à être une pièce de vie, choisissez pour la toiture un type de vitrage avec une pénétration de lumière inférieure à 70 % pour prévenir l'éblouissement.

Pour éviter la surchauffe, surtout si la véranda est exposée au sud oui à l'ouest, il est important de choisir un vitrage avec le bon indice solaire. Maximum 35 % pour le vitrage de la toiture et maximum 40 % pour le vitrage vertical. Pour votre propre sécurité : au besoin, le vitrage doit répondre aux normes de construction. Ainsi, vous êtes sûr que le risque de bris de vitre est réduit au minimum.

4. Choisissez les bons profilés

Une rupture thermique forme une barrière isolante contre le froid. De cette manière, le profilé ne transfère pas le froid extérieur à l'intérieur.

Pour les vérandas, vous devez utiliser des profilés stables comme l'acier, l'aluminium ou le bois. Généralement, le PVC ne convient pas à cette application.

Les profilés supportent le plus souvent la construction de toiture. Pour garantir la solidité de l'ensemble, de larges profilés sont donc la meilleure solution. Parfois, il est nécessaire de prévoir des renforts supplémentaires dans le mur ou la toiture pour répartir le poids sur les fondations.

Une bonne isolation et une bonne barrière contre l'humidité sont essentielles pour éviter les problèmes d'humidité.

Le facteur isolation intervient naturellement aussi. On souligne aussi l'importance des profilés à rupture thermique. Sinon, les profilés forment des ponts thermiques. La chaleur s'échappent et de la condensation se forme.

5. Isolez et évitez l'humidité

L'isolation n'est efficace que si l'ensemble est correct.

Nous avons déjà évoqué l'isolation avec le vitrage et les profilés, mais il ne faut pas perdre de vue l'ensemble!

A l'heure actuelle, la quantité correcte d'isolation est bien évidemment un must. Mais n'exagérez pas. Il se peut que l'habitation existante ne soit pas si bien isolée ? Fixez le niveau isolant en fonction de l'utilisation de la véranda et du degré d'isolation de votre maison ou du degré d'isolation futur que vous voulez qu'elle ait. Une véranda passive adossée à une ancienne maison non isolée n'a pas de sens.

L'isolation n'est efficace que si elle s'inscrit dans une démarche cohérente : pas seulement le vitrage, mais aussi les murs, le sol, l'habitation et les nœuds constructifs !

Il est insensé de porter un gros pull et un manteau si vos pieds sont sur la glace. Une bonne exécution et le respect des détails de raccordement à l'habitation et des noeuds constructifs sont très importants pour éviter des problèmes d'humidité futurs. L'expérience et le savoir-faire de l'entrepreneur jouent ici un rôle important.

Et isoler signifie naturellement aussi ventiler. De cette manière seulement, vous obtiendrez un climat intérieur optimal.

Une véranda est souvent adossée à des constructions existantes. Une barrière contre l'humidité et une isolation contre l'habitation sont donc très importantes. Dans de nombreux cas, le mur extérieur se poursuit de l'intérieur vers l'extérieur.

Conséquence : risque de condensation et de moisissure. La solution consiste à isoler correctement jusqu'aux fondations. Les façades arrière existantes sont souvent exécutées de manière incorrecte si bien que l'humidité provenant du sous-sol pénètre. Confiez ce raccord à des hommes de métier expérimentés.

6. Prévoyez une ventilation

Enfin, un facteur qui est souvent lié à la problématique de l'humidité : la ventilation. 
Même remède que pour les autres pièces de vie : dans une véranda aussi, la ventilation est importante pour garantir une bonne qualité de l'air.

Parce qu'elle est entièrement constituée de verre, la véranda se comporte souvent différemment d'une habitation traditionnelle. Et elle est souvent moins bien chauffée. La combinaison nouveau-existant a souvent un impact sur le degré d'humidité dans l'habitation. S'il augmente, il est indispensable de prévoir une bonne ventilation associée au chauffage, pour prévenir la condensation.

Conclusion ?

Belle profusion de bons conseils. Vous êtes un peu perdu ? Un bref résumé.

  1. Comme pour des travaux de construction ou de rénovation : pensez bien à votre projet. Où doit être placée la véranda ou votre solarium sur mesure ? Quelle est sa taille ? Quelle fonction va-t-elle remplir ? Discutez de vos envies avec le constructeur de véranda ou du solarium sur mesure et/ou l'architecte et discuter des possibilités offertes.
  2. Prévoyez de bonnes bases. Faut-il placer des fondations ? Quel est l'état des murs sur lesquels vont reposer la véranda ?
  3. Plusieurs points d'attention pour le vitrage. Ne veillez pas uniquement à l'isolation thermique mais aussi à l'isolation acoustique. Tenez compte de la protection solaire et du facteur de pénétration de lumière car le soleil ne peut pas être éblouissant.
  4. Quel que soit le matériau choisi, les profilés doivent évidemment être solides. Il est insensé d'investir dans un vitrage super isolant si vos profilés constituent des ponts thermiques.
  5. Même conseil pour la véranda dans son ensemble. Veillez à ce que l'ensemble isolant soit cohérent.
  6. Une bonne ventilation garantit un climat intérieur optimal ... et évite les problèmes d'humidité !

Les murs entre maison et véranda ou solarium sur mesure

à La Jacques-Cartier

Solarium sur Mesure et rénovation Québec

Solarium 3 Saisons Lac-Saint-Joseph

Les composants d’une véranda ou d’un solarium 4 saisons

Pour que la véranda ou le solarium sur mesure de la maison soit le plus efficace possible en hiver, les composants d’une véranda devront être les suivants :

Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent à piéger les rayonnements solaires.
Les ouvertures entre la maison et la véranda : placées comme nous l’avons vu, à chaque étage, elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d’hiver se montre. La véranda va avoir des variations de températures plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l’on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l’intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, il sera inutile d’allumer le chauffage le soir.

solarium construction

Construction et rénovation d’une véranda ou d’un solarium sur mesure dans les règles de l’art à Lac-Saint-Joseph  !

Les murs entre maison et véranda ou solarium sur mesure

Nous l'avons évoqué plusieurs fois, ces murs doivent être pleins et épais (de 25 à 27 cm, pas plus, pas moins).

Mais des murs épais et pleins sont chers, tant en coût des matériaux que de la pose. En outre, comme ces murs sont intégrés à la structure de la maison, il ne faut pas se lancer soi-même dans leur construction.

Une solution nous a été donnée par un particulier du Tarn qui, pour faire construire les murs entre la véranda et sa maison, a demandé à ses maçons de poser les parpaings creux à l'envers (alvéoles dessus) et de les remplir de sable avant de poser le rang suivant). Les maçons ont été très surpris mais le résultat a été aussi efficace que bon marché. Ce procédé n'est par contre pas valable avec de la brique creuse car les alvéoles sont "horizontales" et il est donc impossible de les remplir de sable.

Une autre solution donnée par un maître d'oeuvre est d'utiliser des murs en briques de terre crue. Dans le cas d'une construction maçonnée, les entourages de menuiseries ainsi que le linteau resteront en béton armé pour que les briques de terre crue ne participent pas à la solidité de la maison. Ces briques (pleines) ne servent que pour le stockage de la chaleur et en outre sont d'excellent régulateurs thermiques et hygrométriques. Elles peuvent être montées au ciment, à la chaux ou mieux encore au mortier de terre (1/3 de terre argileuse, 2/3 de sable). Si leur esthétique vous convient, elles peuvent parfaitement rester apparentes. Elles sont par contre difficiles à trouver (tentez de contacter les espaces info énergie près de chez vous) et assez onéreuses (à partir de 100€ par m² de mur sans la pose).

Pour améliorer la performance thermique de la véranda (jusqu'à 20%), la couleur des murs intérieurs de la véranda devra être relativement foncée pour mieux capter les rayons solaires d'hiver (couleur brique, marron ou ocre par exemple). Cette disposition est cependant un peu moins critique dans le cas d'utilisation de double-vitrages faiblement émissifs.

Le sol de la véranda ou du solarium sur mesure (3 saisons ou 4 saisons)

Pour accroître le sentiment d'espace ressenti depuis l'intérieur de votre maison, nous vous recommandons d'avoir le même carrelage entre le sol du logement et celui de la véranda et qu'il n'y ait pas de différence de niveau entre les deux. Comme précédemment, un sol relativement foncé (type terre cuite) est intéressant pour capter les rayons solaires.

La structure de la véranda et du solarium

Les matériaux sont les mêmes que ceux que vous trouverez pour les menuiseries extérieures.

Le matériau le plus courant est l'aluminium et vous trouverez de nombreux vérandistes qui le proposent. Ses qualités sont reconnues : esthétique, absence d'entretien et résistance mécanique. Par contre, sa fabrication nécessite beaucoup d'électricité, ce qui se ressent dans son prix. En outre, si vous optez pour une véranda "chaude", l'utilisation de profilés à rupture de pont thermique est un réel plus, ce qui en augmente encore le prix.

Le bois n'entre plus dans les habitudes constructives actuelles mais il peut être utilisé pour les vérandas. Les qualités exigées des essences sont les variations dimentionnelles (faible dilatation en cas de chaleur pour ne pas faire casser les vitres) et l'imputrescibilité. Ces exigences conduisent à l'utilisation de bois rouges américains comme le Red Cedar. Les avantages du bois sont sa bonne isolation (bien meilleure que les profils aluminium standards) et son plus faible coût (à nuancer par le fait qu'il y a moins de concurrence que dans le secteur des véranda alu). A noter que les bois rouges ne nécessitent pas d'entretien mais dans ce cas prennent une couleur grise côté extérieur.

veranda sur mesure bois

Conception d’une véranda ou d'un solarium sur mesure

La véranda et le solarium sur mesure est un élément architectural très riche. Elle représente un espace de la maison non dédié à une utilisation particulière et où l’on bénéfice à la fois des avantages de l’extérieur et de l’intérieur. Ex : Solarium de Paris

Objectifs d'une véranda ou d'un solarium sur mesure (3 saisons ou 4 saisons)

  • Rendre une maison plus belle en valorisant sa façade.
  • Avoir un espace supplémentaire de liberté et de confort (généralement la véranda devient vite une des pièces les plus agréables de la maison).
  • Apporter de la chaleur l'hiver et pas l'été.

C'est pourquoi nous vous proposons ici la méthode de conception d'une véranda bioclimatique, qui va également permettre de réduire substantiellement votre facture de chauffage. Sachez qu'une véranda ne sera pleinement réussie que si vous la prenez en compte dès la conception de votre maison, c'est pourquoi nous avons mis cette page dans notre rubrique « plans de maisons ». 

Par contre, n'oubliez pas qu'une véranda mal conçue peut être une catastrophe. Suivez attentivement nos conseils et ayez à l'esprit que de nombreux professionnels ne les connaissent pas !

Il s'agit de celle reprise dans l'illustration de la page précédente (plans disponible dans notre catalogue, critère maison contemporaine, 5 chambres). Cette disposition permet d'avoir une orientation de la véranda différente de l'orientation de la maison. Dans le cas présent, cette maison, conçue pour se mettre sur un terrain longiligne orienté sud-ouest, permet d'avoir le vitrage de la véranda plein sud.

Disposition encastrée

La véranda est entèrement "intégrée" au logement. Ce choix maximise les surfaces des murs qui séparent la maison de la véranda. Ces murs étant massifs, leur grande surface va permettre d'optimiser la chaleur transmise à la maison l'hiver et de mieux réguler les variations de température de la véranda ou du solarium sur mesure.

Disposition semi encastrée

Par rapport à la solution précédente, la véranda et le solarium sur mesure a moins d'emprise dans la maison. Par contre, pour ce qui concerne les vitrages : à surface utile égale (celle orientée sud), la surface totale vitrée est plus importante donc plus onéreuse.

La véranda et le solarium sur mesure est un élément architectural très riche.

à Lac-Saint-Joseph

Solarium sur Mesure et rénovation Québec

Solarium 4 Saisons Beauport

Les composants d’une véranda ou d’un solarium 4 saisons

Pour que la véranda ou le solarium sur mesure de la maison soit le plus efficace possible en hiver, les composants d’une véranda devront être les suivants :

Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent à piéger les rayonnements solaires.
Les ouvertures entre la maison et la véranda : placées comme nous l’avons vu, à chaque étage, elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d’hiver se montre. La véranda va avoir des variations de températures plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l’on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l’intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, il sera inutile d’allumer le chauffage le soir.

veranda sur mesure bois

Construction et rénovation d’une véranda ou d’un solarium sur mesure dans les règles de l’art à Beauport  !

Les composants d'une véranda ou d'un solarium 4 saisons

Pour que la véranda ou le solarium sur mesure de la maison soit le plus efficace possible en hiver, les composants d'une véranda devront être les suivants : 

Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent à piéger les rayonnements solaires.
Les ouvertures entre la maison et la véranda : placées comme nous l'avons vu, à chaque étage, elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d'hiver se montre. La véranda va avoir des variations de températures plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l'on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l'intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, il sera inutile d'allumer le chauffage le soir.
Les ouvertures entre la véranda et l'extérieur : placées en partie haute (type vasistas ou fenêtres de toit) et basse de la véranda (type baies coulissantes ou portes ouvrant à la française), elles vont permettre un "tirage" qui va rafraîchir efficacement la véranda pendant les nuits d'été et ainsi "d'accumuler de la fraîcheur" pour la maison. Il est recommandé que 25% de la surface vitrée de la véranda puisse s'ouvrir.
Principe de fonctionnement

Remarquez dans les schémas ci-dessous que le débord de toiture qui sert de couverture à la véranda respecte les règles de calcul d'un auvent.

En hiver, les rayons solaires entrent dans la véranda et pénètrent également dans la maison. La température de la véranda devient supérieure à celle de la maison. Si les fenêtres qui relient l'intérieur de la maison à la véranda sont ouvertes, l'air chaud de la véranda crée une convexion qui va circuler comme indiqué dans le schéma et donc favoriser le réchauffement de la maison.

Demandez un devis gratuit pour la pose des fenetres de votre véranda

En outre, si la maison est équipée d'une ventilation mécanique contrôlée (simple flux), l'air froid extérieur prélevé passera par la véranda et sera donc préchauffé.

Le mur situé entre la maison et la véranda (mur plein "massif", et non isolé) accumule la chaleur des rayons solaires qu'il restitue dans la maison avec quelques heures de retard. Ainsi, les soirs d'hiver, le soleil contribue encore au chauffage de la maison.

Les journées d'été, pour éviter les surchauffes, il convient de fermer les portes et fenêtres de la maison et, si nécessaire, d'ouvrir en grand les ouvertures de la véranda. Remarquez que, la véranda étant au sud, donc face au soleil au plus haut, les rayons ne prénètrent pas dans la maison, même volets ouverts.

Enfin, les nuits d'été, il s'agit d'accumuler de la fraîcheur. Une fenêtre de toit astucieusement placée au dessus de la cage d'escalier contribue également à faire un "tirage" d'air frais. Pendant la journée du lendemain, cette fraîcheur sera restituée par le mur massif situé entre la maison et la véranda, contibuant ainsi à garder une maison fraîche.

solarium de paris 4 saisons

Les différents types de vérandas ou solarium sur mesure

Conception d’une véranda ou d'un solarium sur mesure

Il y a beaucoup de choses à prendre en compte lorsque vous cherchez une véranda ou un solarium sur mesure, en particulier une véranda adossée. Solarium 3 saisons, 4 saison, solarium de paris etc. Dans un souci de rentabilité, vous voulez vraiment avoir une pièce utilisable tout au long de l’année, non seulement pendant l’été. La décision majeure que vous devrez prendre est de trouver un objet pour votre véranda, cela aura un effet non seulement sur le prix, mais aussi sur la compatibilité avec le reste de la propriété et l’utilisation de l’espace ainsi que des matériaux.

Bien sûr, les vérandas et les solarium sur mesure sont conçues exactement selon votre esprit de décor. Peu importe si vous voulez garder les bruits, laisser la lumière ou même créer une extension à votre beau jardin, ou juste avoir une autre pièce dans votre maison. Les différentes fonctions du Conservatoire offrent une expérience très flexible qui vous convient, donnant une fusée potentiellement unique à votre maison. Vous pourrez trouver encore plus d’avantages si vous avez installé un conservatoire en PVC.

– Une des utilisations les plus répandues pour une véranda ou un solarium sur mesure est celle d’un second salon ou un solarium. La chaleur supplémentaire est naturelle et l’éclairage fourni par le Conservatoire rend l’environnement idéal pour se détendre. Il est également possible de monter des meubles parfaitement harmonisés avec le style et l’utilisation de la salle que vous aviez en tête, grâce une large gamme de meubles disponibles. Le fait que le Conservatoire peut même fournir un second salon aux familles est, en soi, un grand avantage. Il donnera aux parents un espace alternatif de détente, ce qui leur permet d’échapper aux jeux des jeunes enfants dans la salle principale pendant un certain temps.

– Il est également possible d’inverser l’utilisation du Conservatoire comme salle de jeux pour enfants. Cela peut rendre l’enfant plus heureux, avec la lumière naturelle et la chaleur qui contribue à mettre les enfants plus à l’aise et leur offrir une atmosphère plus lumineuse dans la salle. Veillez à prendre les précautions nécessaires lors de la création de votre salle de jeux. Prenez un soin particulier d’avoir des fiches de sortie montées pour les très jeunes enfants et vérifier que tous les vitrages répondent aux exigences de sécurisation en verre.

– Un jardin d’hiver peut fournir une expérience culinaire idéale avec l’ambiance unique qu’ils offrent. Comme les conservatoires se trouvent généralement à proximité d’une cuisine, ils peuvent être l’endroit idéal pour votre table à manger familiale. C’est aussi des paysages attrayants si vous aimez manger au coucher du soleil.

– Un bureau Conservatoire est parfait pour ceux d’entre vous qui travaillez à la maison, si vous souhaitez séparer votre domicile de votre travail. Si vous avez du mal à séparer votre temps entre le travail et la maison alors un bureau Conservatoire serait idéal car il vous offre un espace supplémentaire qui serait spécifique pour travailler. Le Conservatoire peut faire de votre bureau un espace plus agréable à utiliser avec un éclairage naturel et des vues sur la grande fenêtre.

– Si vous en avez marre de lutter pour avoir la télécommande, alors vous voudrez peut-être obtenir une deuxième télévision, et un jardin d’hiver serait l’endroit idéal pour cela. Une salle de télévision ou les médias serait parfaitement avec un petit jardin d’hiver.

– De même, il pourrait être utilisé comme une salle de jeux ou une salle de loisirs, avec une table de billard ou de fléchettes à bord par exemple.

-Si votre véranda ou solarium sur mesure est un lieu de travail ou tout type d’entreprise, l'expert peut aménager une salle d’attente idéale pour les clients ou même un joli petit espace café.

Ce qui précède est juste quelques suggestions sur la façon d’utiliser votre véranda afin de l’optimiser tout au long de l’année. La façon dont vous utilisez votre véranda est entièrement un choix personnel.

Devis et Prix d'une Véranda ou d'un Solarium 3 ou 4 Saisons

à Beauport

Solarium sur Mesure et rénovation Québec

Solarium sur Mesure Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier

Les composants d’une véranda ou d’un solarium 4 saisons

Pour que la véranda ou le solarium sur mesure de la maison soit le plus efficace possible en hiver, les composants d’une véranda devront être les suivants :

Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent à piéger les rayonnements solaires.
Les ouvertures entre la maison et la véranda : placées comme nous l’avons vu, à chaque étage, elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d’hiver se montre. La véranda va avoir des variations de températures plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l’on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l’intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, il sera inutile d’allumer le chauffage le soir.

veranda sur mesure bois

Construction et rénovation d’une véranda ou d’un solarium sur mesure dans les règles de l’art à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier  !

Les composants d'une véranda ou d'un solarium 4 saisons

Pour que la véranda ou le solarium sur mesure de la maison soit le plus efficace possible en hiver, les composants d'une véranda devront être les suivants : 

Les surfaces vitrées : outre leur fonction isolante et de protection contre la pluie et le vent, elles servent à piéger les rayonnements solaires.
Les ouvertures entre la maison et la véranda : placées comme nous l'avons vu, à chaque étage, elles servent à chauffer immédiatement la maison quand le soleil d'hiver se montre. La véranda va avoir des variations de températures plus importantes que le reste de la maison. Il est donc impératif de séparer les pièces adjacentes (généralement cuisine et salon) par des portes et des fenêtres que l'on ferme quand la véranda devient trop froide ou trop chaude.
Les murs entre la maison et la véranda : ces murs vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l'intérieur de la maison. Ainsi, en hiver, après une journée ensoleillée, il sera inutile d'allumer le chauffage le soir.
Les ouvertures entre la véranda et l'extérieur : placées en partie haute (type vasistas ou fenêtres de toit) et basse de la véranda (type baies coulissantes ou portes ouvrant à la française), elles vont permettre un "tirage" qui va rafraîchir efficacement la véranda pendant les nuits d'été et ainsi "d'accumuler de la fraîcheur" pour la maison. Il est recommandé que 25% de la surface vitrée de la véranda puisse s'ouvrir.
Principe de fonctionnement

Remarquez dans les schémas ci-dessous que le débord de toiture qui sert de couverture à la véranda respecte les règles de calcul d'un auvent.

En hiver, les rayons solaires entrent dans la véranda et pénètrent également dans la maison. La température de la véranda devient supérieure à celle de la maison. Si les fenêtres qui relient l'intérieur de la maison à la véranda sont ouvertes, l'air chaud de la véranda crée une convexion qui va circuler comme indiqué dans le schéma et donc favoriser le réchauffement de la maison.

Demandez un devis gratuit pour la pose des fenetres de votre véranda

En outre, si la maison est équipée d'une ventilation mécanique contrôlée (simple flux), l'air froid extérieur prélevé passera par la véranda et sera donc préchauffé.

Le mur situé entre la maison et la véranda (mur plein "massif", et non isolé) accumule la chaleur des rayons solaires qu'il restitue dans la maison avec quelques heures de retard. Ainsi, les soirs d'hiver, le soleil contribue encore au chauffage de la maison.

Les journées d'été, pour éviter les surchauffes, il convient de fermer les portes et fenêtres de la maison et, si nécessaire, d'ouvrir en grand les ouvertures de la véranda. Remarquez que, la véranda étant au sud, donc face au soleil au plus haut, les rayons ne prénètrent pas dans la maison, même volets ouverts.

Enfin, les nuits d'été, il s'agit d'accumuler de la fraîcheur. Une fenêtre de toit astucieusement placée au dessus de la cage d'escalier contribue également à faire un "tirage" d'air frais. Pendant la journée du lendemain, cette fraîcheur sera restituée par le mur massif situé entre la maison et la véranda, contibuant ainsi à garder une maison fraîche.

solarium prix

Les murs entre maison et véranda ou solarium sur mesure

Les murs entre maison et véranda ou solarium sur mesure

Nous l'avons évoqué plusieurs fois, ces murs doivent être pleins et épais (de 25 à 27 cm, pas plus, pas moins).

Mais des murs épais et pleins sont chers, tant en coût des matériaux que de la pose. En outre, comme ces murs sont intégrés à la structure de la maison, il ne faut pas se lancer soi-même dans leur construction.

Une solution nous a été donnée par un particulier du Tarn qui, pour faire construire les murs entre la véranda et sa maison, a demandé à ses maçons de poser les parpaings creux à l'envers (alvéoles dessus) et de les remplir de sable avant de poser le rang suivant). Les maçons ont été très surpris mais le résultat a été aussi efficace que bon marché. Ce procédé n'est par contre pas valable avec de la brique creuse car les alvéoles sont "horizontales" et il est donc impossible de les remplir de sable.

Une autre solution donnée par un maître d'oeuvre est d'utiliser des murs en briques de terre crue. Dans le cas d'une construction maçonnée, les entourages de menuiseries ainsi que le linteau resteront en béton armé pour que les briques de terre crue ne participent pas à la solidité de la maison. Ces briques (pleines) ne servent que pour le stockage de la chaleur et en outre sont d'excellent régulateurs thermiques et hygrométriques. Elles peuvent être montées au ciment, à la chaux ou mieux encore au mortier de terre (1/3 de terre argileuse, 2/3 de sable). Si leur esthétique vous convient, elles peuvent parfaitement rester apparentes. Elles sont par contre difficiles à trouver (tentez de contacter les espaces info énergie près de chez vous) et assez onéreuses (à partir de 100€ par m² de mur sans la pose).

Pour améliorer la performance thermique de la véranda (jusqu'à 20%), la couleur des murs intérieurs de la véranda devra être relativement foncée pour mieux capter les rayons solaires d'hiver (couleur brique, marron ou ocre par exemple). Cette disposition est cependant un peu moins critique dans le cas d'utilisation de double-vitrages faiblement émissifs.

Le sol de la véranda ou du solarium sur mesure (3 saisons ou 4 saisons)

Pour accroître le sentiment d'espace ressenti depuis l'intérieur de votre maison, nous vous recommandons d'avoir le même carrelage entre le sol du logement et celui de la véranda et qu'il n'y ait pas de différence de niveau entre les deux. Comme précédemment, un sol relativement foncé (type terre cuite) est intéressant pour capter les rayons solaires.

La structure de la véranda et du solarium

Les matériaux sont les mêmes que ceux que vous trouverez pour les menuiseries extérieures.

Le matériau le plus courant est l'aluminium et vous trouverez de nombreux vérandistes qui le proposent. Ses qualités sont reconnues : esthétique, absence d'entretien et résistance mécanique. Par contre, sa fabrication nécessite beaucoup d'électricité, ce qui se ressent dans son prix. En outre, si vous optez pour une véranda "chaude", l'utilisation de profilés à rupture de pont thermique est un réel plus, ce qui en augmente encore le prix.

Le bois n'entre plus dans les habitudes constructives actuelles mais il peut être utilisé pour les vérandas. Les qualités exigées des essences sont les variations dimentionnelles (faible dilatation en cas de chaleur pour ne pas faire casser les vitres) et l'imputrescibilité. Ces exigences conduisent à l'utilisation de bois rouges américains comme le Red Cedar. Les avantages du bois sont sa bonne isolation (bien meilleure que les profils aluminium standards) et son plus faible coût (à nuancer par le fait qu'il y a moins de concurrence que dans le secteur des véranda alu). A noter que les bois rouges ne nécessitent pas d'entretien mais dans ce cas prennent une couleur grise côté extérieur.

Rénovation Véranda et Solarium sur Mesure

à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier

Solarium sur Mesure et rénovation Québec